09/12/2013

La prière, la porte ouverte de D.ieu

La prière, la porte ouverte de D.ieu

"Priez sans cesse." 1 Thessaloniciens 5.17

Chaque fois que vous priez, vous ouvrez une porte permettant à D.ieu d'entrer dans une situation ou une relation et d'y manifester sa puissance. C'est là l'effet de la prière : elle ouvre une porte à D.ieu.

Il y a plusieurs mois, je déjeunais dans un restaurant. Du fait que j'étais la seule cliente, je pus passer du temps de qualité à prier. Certes, je n'étais pas à genoux en train de prier à voix haute ; je parlais tranquillement à D.ieu dans mon cœur. Pendant un long moment, il n'y eut que moi dans la salle. Mais alors que je terminais mon repas, deux autres dames arrivèrent et on leur indiqua une table à l'autre extrémité de la pièce.

Avant même qu'elles ne s'installent et alors que je priais toujours, il me sembla que D.ieu me demandait de payer leur repas. Ce n'était pas la première fois qu'il me parlait ainsi et je me réjouis de cette occasion de lui obéir.

Au moment de régler l'addition, j'appelai discrètement la serveuse et lui dis : "Tenez, cet argent suffira pour régler mon repas et celui de ces deux dames là-bas. Vous leur direz simplement que j'ai tenu à les inviter et que D.ieu les aime. Vous garderez la monnaie pour vous."

Le lendemain soir, je me rendis dans un autre restaurant. La serveuse de la veille travaillait également dans cet établissement. Elle me raconta que les deux dames avaient été tellement touchées par mon geste qu'elles avaient fondu en larmes. Je ne pouvais pas croire qu'elles avaient pleuré pour une addition de 13€ ! Il y avait probablement beaucoup plus en jeu.

De fait, la serveuse s'empressa de m'expliquer : "Ce n'était pas pour l'argent. Ce que vous ne pouviez pas savoir, m'ont-elles raconté, c'est qu'elles étaient mère et fille et que le mari de la première, le père de la fille, était gravement malade à l'hôpital. En venant déjeuner, elles étaient très inquiètes et craignaient le pire. Lorsque vous leur avait fait dire que D.ieu les aimait, elles l'ont pris comme une parole d'encouragement de D.ieu tout spécialement pour elles. Elles ont compris que tout se passerait bien."

J'aime beaucoup cette histoire, parce qu'elle illustre parfaitement la puissance que peut avoir même la plus simple des prières. Cette expérience a fortifié ma foi et ma résolution de continuer à prier sans cesse. La puissance ne réside pas dans les mots que vous prononcez mais dans le fait que, lorsque vous priez, vous ouvrez une porte permettant à D.ieu d'intervenir dans une situation.

Une prière toute simple d'une seule phrase, comme : "Seigneur, voudrais-tu venir en aide à cette personne ?" peut avoir un effet considérable. Il se peut que cette personne ne connaisse pas D.ieu ou ne sache pas comment demander. Ou peut-être n'a-t-elle pas la foi – elle ne croit pas que le Seigneur l'aidera. En faisant un pas d'obéissance et en formulant une prière toute simple, vous ouvrez la porte à D.ieu.

Une question pour aujourd'hui

Quelle que soit la façon dont vous priez, le moment ou le lieu, vous ouvrez toujours une porte par laquelle D.ieu fera entrer sa puissance dans une situation ou une vie. Lorsque vous priez, vous devenez son agent, ses mains, ses pieds, sa voix. Ne trouvez-vous pas que c'est une raison suffisante de prier sans cesse ?  

Joyce Meyer
 

21:47 Écrit par A cause de Sion, je ne me tairais pas. A cause de Yeroushala dans Exortation, Prières | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/09/2013

Jour de prière pour la paix de Jérusalem

 

 



 
"Consolez, consolez mon peuple ...
Préparez au désert le chemin de l'Eternel ...

Alors la gloire de l'Eternel sera révélée."

Esaïe 40:1-5




 
Shalom Israël
 

Jour de Prière pour la paix de Jérusalem - 6 octobre 2013


4 septembre 2013

De Jérusalem,


Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ,
- Coordinateur pour la France du
« Jour de Prière pour la Paix de Jérusalem »
- DPPJ [1
]
 
 
dppj 13
Levons nos mains pour Israël, prions pour "la Paix de Jérusalem" ! 
Dimanche 6 octobre sera la journée spéciale pour quelques 300 millions de chrétiens dans le monde pour prier pour Jérusalem. Et si l'on participait à cette Journée ?...
 
Sommes-nous à la veille de la "3e guerre mondiale" ?... En tous les cas, un conflit avec la Syrie est plus que probable. Pourtant les "va-en-guerre" qui veulent punir Bachar-el-Assad pour le massacre qu'il commet contre sa population - pas seulement chimique hélas - doivent savoir que les conséquences vont immédiatement nuire à Israël - les missiles sont déjà dirigées vers Tel-Aviv et autres villes israéliennes. Pour la Syrie, la situation est extrêmement compliquée, et personne ne parle des exactions des "rebelles" qui, au pouvoir, persécuteront automatiquement les minorités kurdes, alaouites et chrétiennes, minorités syriennes (plus ou moins) protégées par Bachar-el-Assad. 
 
gabriel nadaf
PRIER pour la PAIX de JÉRUSALEM, c'est prier pour la situation en Israël, mais aussi pour le Moyen-Orient et le monde arabe, car tout est lié. Il est intéressant de lire le témoignage du prêtre Gabriel Nadaf, prêtre grec orthodoxe de Nazareth, se disant favorable au recrutement des arabes chrétiens au sein de Tsahal : « Notre objectif est de protéger la Terre sainte et l'État d'Israël. Seuls les chrétiens qui aident Israël, suivent la voie du christianisme ». Il a déclaré également que "les chrétiens sont fatigués de vivre comme des dhimmis (citoyens de seconde classe) dans le monde musulman, et commencent à comprendre que l'Etat juif est leur porte de sortie de cette situation"Prions pour sa protection.
 
PRIER POUR ISRAËL

GS13

Gérald & Sophie Fruhinsholz - Shalom Israël
Vivant à Jérusalem, nous avons sans doute davantage conscience de l'urgence de prier pour Jérusalem. Le Golgotha nous montre que Jérusalem est l'épicentre d'une bataille cosmique. Nous croyons que le sujet - Prier pour  la PAIX de Jérusalem - est sur le coeur de Dieu, et doit être sur celui de tous les chrétiens, selon le Ps 122, mais aussi selon Joël 2:17. 

 

hayford

Jack Hayford - Foursquare

« Prier pour la paix de Jérusalem c'est prier - Seigneur,  que ton Règne vienne, et que ta volonté soit faite sur la terre, pas seulement dans la révélation suprême de Son Roi venant du Ciel, mais dans la révélation présente de la Paix de Dieu, afin pour qu'elle pénètre les coeurs dans ce monde troublé, qu'elle apporte la paix au lieu des tensions, haines, qu'elle fasse cesser tous les attentats, les bombardements... »

 

wilbur Paul Wilbur - Wilbur Ministries

« C'est un privilège de vous parler de daytopray.com. Les prophètes ont dit -
"J'ai placé des gardes sur tes murailles ô Jérusalem, et ils ne se tairont ni jour ni nuit''. 
C'est si important pour Dieu qu'il a fait parler les prophètes, non seulement en faveur d'Israël, mais pour le monde entier. "Je vous aime tellement que j'ai placé des gardes sur vos murailles", et Il nous demande de ne prendre aucun repos jusqu'à ce qu'Il fasse de Jérusalem la gloire sur toute la terre (Es 62). Si cela est si important pour le Dieu Vivant, ne pouvons-nous pas mettre à part un jour, pour prier pour la Paix de Jérusalem ? »
 

shariv Asaf Shariv - Consul général d'Israël à  New-York

« Je considère que c'est toujours le temps de prier pour Jérusalem. Depuis le début, Israël est soumis à des attaques permanentes, mais ces derniers temps, nous voyons combien les choses s'accélèrent. Le régime iranien, le Hamas et le Hezbollah - tous visent Jérusalem. C'est pourquoi il est si important de prier et de combattre, parce que Jérusalem est la capitale éternelle du peuple juif, elle est la capitale éternelle et non divisible de l'État hébreu »

 

 

SUGGESTIONS ET ACTIONS POUR LE DIMANCHE 6 OCTOBRE 2013...

L'idéal est de pouvoir inviter un orateur, mais déjà on peut poser des actes de foi, en suivant ces suggestions pour animer la réunion ou le culte :

  • Chanter deux ou trois chants en hébreu ('odou l'Adonaï ki tov, Kuma Adonaï, 'Ossé shalom, Allélu et Adonaï...) et/ou d'autres chants tels : Bientôt le Seigneur apparaîtra (Corinne Lafitte), ou Pousse des cris de joie, fille de Sion (Ruth Elkabach) ; L'Esprit du Seigneur est sur moi (Tony Sperandeo) ...
  • Lire publiquement au choix : Ps 122 - Ps 62 - Ps 102:14-19 - Ps 105:1-11 - Es 40 :1-5 - Jér 31 :1-10 - Esaïe 35 - Ezéchiel 37:22-28 - Joël 2:17.
  • Prier ou lire des prières de bénédiction sur Israël (ne pas oublier le peuple arabe qui a aussi besoin d'être touché et libéré de la haine) : « Le jour vient où les gardes (notsrîm = chrétiens) crieront... et pousseront des cris de joie sur Jacob ; éclatez d'allégresse à la tête des nations ! » (Jér 31:6). « Nations, chantez les louanges de son peuple » (Deut 32:43)
  • Sonner le shofar, en pensant notamment à ce passage de Joël (2 :17) : « Sonnez du shofar en Sion ! Publiez un jeûne, une convocation solennelle ! Assemblez le peuple, formez une sainte réunion !... Qu'entre le portique et l'autel pleurent les sacrificateurs, serviteurs de l'Eternel et qu'ils disent : ''Seigneur, épargne ton peuple, ne livre pas ton héritage à l'opprobre, aux railleries des nations".
  • Faire une collecte pour les plus pauvres de Jérusalem (chèque à l'ordre de Shalom Israël - Beit hatiqvah). Nous offrirons le don directement à une organisation humanitaire à Jérusalem. Participant à l'assemblée chrétienne Narkis Church, nous sommes en contact avec les services sociaux en faveur des rescapés de la Shoah, et des communautés juives et arabes. Jésus a dit : « J'ai eu faim et vous m'avez donné à manger... Toutes les fois où vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait » (Mat 25 :31-46).

Nous sommes véritablement dans les temps derniers qui voient Israël menacée de toutes parts. En tant que croyants bibliques, nous avons à prendre position, en étant des soutiens fidèles et sérieux. D.ieu cherche des hommes et des femmes qui "se tiennent à la brèche" (Ez 13:5).  

 

note1[1] Le Jour de Prière pour la Paix de Jérusalem - The Day of Prayer for the Peace of Jerusalem » (DPPJ)  est le plus vaste mouvement de prière dans le monde auquel se sont joints 1.200 leaders, 200.000 églises issues de 175 nations, représentants des dizaines de millions de chrétiens (l'objectif à atteindre est 300 millions). Son but au travers de la prière, est de soutenir Israël en bénissant son peuple et sa nation. Jérusalem est l'objet de pressions intenses visant à contrecarrer l'œuvre de D.ieu, à propos de la venue de Son Messie et l'établissement du Royaume de D.ieu sur la terre. 


source : http://campaign.r20.constantcontact.com/render?llr=qhttrvcab&v=001AQflCIZUlQ7Pyk7wIumzWVuVtugDOU0FAXZ8_iVUlXmY15SYqXofYQpa5JiNCX9zetbwXp50qmq03wvVc1cdIUkeAdF2pz59wAm5oy0s1r9clIZlWHugcRd4KoemRYbnS_B73YShx1xboq4gnbwTeDB8eJXpclCkvFNZ17pSh8c%3D

 

22:09 Écrit par A cause de Sion, je ne me tairais pas. A cause de Yeroushala dans Prières | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/02/2013

Liste des 10 psaumes (tehilims) à lire pour la sauvegarde de la terre d'Israel

Liste des 10 psaumes (tehilims) à lire pour la sauvegarde de la terre d'Israel

6079_torah_grande.jpg


 

Tehilim/Psaume n°13
13.1 - Au chef des chantres. Psaume de David.
13. 2 - Jusqu’à quand ô Seigneur, m’oublieras-tu avec persistance? Jusqu’à quand me déroberas-tu ta face?
13. 3 - Jusqu’à quand agiterai-je des projets en mon âme? La douleur étreindra-t-elle mon coeur chaque jour? Jusqu’à quand mon ennemi triomphera-t-il de moi?
13. 4 - Regarde de grâce, exauce-moi, Eternel, mon Dieu. Eclaire mes yeux, pour que je ne m’endorme pas dans la mort,
13. 5 - pour que mon ennemi ne puisse dire: «J’en suis venu à bout!» Et que mes adversaires ne se réjouissent en me voyant tomber!
13. 6 - Or moi, j’ai confiance en ta bonté, mon coeur est joyeux de ton secours: je veux chanter l’Eternel, car il me comble de bienfaits.
 
Tehilim/Psaume n°20
20.1 - Au chef des chantres. Psaume de David.
20. 2 - Que l’Eternel t’exauce au jour de détresse, que le nom du D- de Jacob te protège!
20. 3 - Qu’il t’envoie son secours du Sanctuaire, que de Sion il soit ton appui!
20. 4 - Qu’il se souvienne de toutes tes offrandes, et fasse bon accueil à tes holocaustes!
20. 5 - Puisse-t-il t’accorder ce que ton coeur désire et accomplir tous tes desseins!
20. 6 - Nous allons célébrer ta victoire, arborer comme un drapeau le nom de notre D-. Que l’Eternel comble tous tes voeux!
20. 7 - A cette heure je sais que l’Eternel soutient son oint, qu’il lui répond des cieux, [siège] de sa sainteté, par l’aide puissante de sa droite.
20. 8 - Que les uns se fient aux chars, les autres aux chevaux, nous nous réclamons, nous, du nom de l’Eternel, notre D-.
20. 9 - Ceux-là plient et tombent, et nous demeurons debout, pleins de force.
20.10 - Eternel, viens à notre secours! Que le Roi nous exauce le jour où nous l’invoquons!
 
Tehilim/Psaume n°27
27.1- De David. L’Éternel est ma lumière et mon salut: De qui aurais-je crainte? L’Éternel est le soutien de ma vie: De qui aurais-je peur?
27. 2 - Quand des méchants s’avancent contre moi, Pour dévorer ma chair, Ce sont mes persécuteurs et mes ennemis qui chancellent et tombent.
27. 3 - Si une armée se campait contre moi, Mon coeur n’aurait aucune crainte; Si une guerre s’élevait contre moi, Je serais malgré cela plein de confiance.
27. 4 - Je demande à l’Éternel une chose, que je désire ardemment: Je voudrais habiter toute ma vie dans la maison de l’Éternel, Pour contempler la magnificence de l’Éternel et pour admirer son temple.
27. 5 - Car il me protégera dans son tabernacle au jour du malheur, Il me cachera sous l’abri de sa tente; Il m’élèvera sur un rocher.
27. 6 - Et déjà ma tête s’élève sur mes ennemis qui m’entourent; J’offrirai des sacrifices dans sa tente, au son de la trompette; Je chanterai, je célébrerai l’Éternel.
27. 7 - Éternel! écoute ma voix, je t’invoque: Aie pitié de moi et exauce-moi!
27. 8 - Mon coeur dit de ta part: Cherchez ma face! Je cherche ta face, ô Éternel!
27. 9 - Ne me cache point ta face, Ne repousse pas avec colère ton serviteur! Tu es mon secours, ne me laisse pas, ne m’abandonne pas, Dieu de mon salut!
27. 10 - Car mon père et ma mère m’abandonnent, Mais l’Éternel me recueillera.
27. 11 - Éternel! enseigne-moi ta voie, Conduis-moi dans le sentier de la droiture, A cause de mes ennemis.
27. 12 - Ne me livre pas au bon plaisir de mes adversaires, Car il s’élève contre moi de faux témoins Et des gens qui ne respirent que la violence.
27. 13 - Oh! si je n’étais pas sûr de voir la bonté de l’Éternel Sur la terre des vivants!...
27. 14 - Espère en l’Éternel! Fortifie-toi et que ton coeur s’affermisse! Espère en l’Éternel!
 
Tehilim/Psaume n°70
70.1 - Au chef des chantres. De David. Pour souvenir.
70. 2 - Dieu, hâte-toi de me délivrer! Éternel, hâte-toi de me secourir!
70. 3 -Qu’ils soient honteux et confus, ceux qui en veulent à ma vie! Qu’ils reculent et rougissent, ceux qui désirent ma perte!
70. 4 - Qu’ils retournent en arrière par l’effet de leur honte, Ceux qui disent: Ah! ah!
70. 5 - Que tous ceux qui te cherchent Soient dans l’allégresse et se réjouissent en toi! Que ceux qui aiment ton salut Disent sans cesse: Exalté soit Dieu!
70. 6 - Moi, je suis pauvre et indigent: O Dieu, hâte-toi en ma faveur! Tu es mon aide et mon libérateur: Éternel, ne tarde pas!
 
Tehilim/Psaume n°91
91.1 - Celui qui demeure sous l’abri du Très Haut Repose à l’ombre du Tout Puissant.
91. 2 - Je dis à l’Éternel: Mon refuge et ma forteresse, Mon Dieu en qui je me confie!
91.3 - Car c’est lui qui te délivre du filet de l’oiseleur, De la peste et de ses ravages.
91.4 - Il te couvrira de ses plumes, Et tu trouveras un refuge sous ses ailes; Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse.
91.5 - Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, Ni la flèche qui vole de jour,
91.6 - Ni la peste qui marche dans les ténèbres, Ni la contagion qui frappe en plein midi.
91.7 - Que mille tombent à ton côté, Et dix mille à ta droite, Tu ne seras pas atteint;
91.8 - De tes yeux seulement tu regarderas, Et tu verras la rétribution des méchants.
91.9 - Car tu es mon refuge, ô Éternel! Tu fais du Très Haut ta retraite.
91.10 - Aucun malheur ne t’arrivera, Aucun fléau n’approchera de ta tente.
91.11 - Car il ordonnera à ses anges De te garder dans toutes tes voies;
91.12 - Ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre.
91.13 - Tu marcheras sur le lion et sur l’aspic, Tu fouleras le lionceau et le dragon.
91.14 - Puisqu’il m’aime, je le délivrerai; Je le protégerai, puisqu’il connaît mon nom.
91.15 - Il m’invoquera, et je lui répondrai; Je serai avec lui dans la détresse, Je le délivrerai et je le glorifierai.
91.16 - Je le rassasierai de longs jours, Et je lui ferai voir mon salut.
 
Tehilim/Psaume n°121
121.1 - Cantique des degrés. Je lève mes yeux vers les montagnes... D’où me viendra le secours?
121.2 - Le secours me vient de l’Éternel, Qui a fait les cieux et la terre.
121.3 - Il ne permettra point que ton pied chancelle; Celui qui te garde ne sommeillera point.
121.4 - Voici, il ne sommeille ni ne dort, Celui qui garde Israël.
121.5 - L’Éternel est celui qui te garde, L’Éternel est ton ombre à ta main droite.
121.6 - Pendant le jour le soleil ne te frappera point, Ni la lune pendant la nuit.
121.7 - L’Éternel te gardera de tout mal, Il gardera ton âme;
121.8 - L’Éternel gardera ton départ et ton arrivée, Dès maintenant et à jamais.
 
Tehilim/Psaume n°124
124.1 - Cantique des degrés. De David. Sans l’Éternel qui nous protégea, Qu’Israël le dise!
124.2 - Sans l’Éternel qui nous protégea, Quand les hommes s’élevèrent contre nous,
124.3 - Ils nous auraient engloutis tout vivants, Quand leur colère s’enflamma contre nous;
124.4 - Alors les eaux nous auraient submergés, Les torrents auraient passé sur notre âme;
124.5 - Alors auraient passé sur notre âme Les flots impétueux.
124.6 - Béni soit l’Éternel, Qui ne nous a pas livrés en proie à leurs dents!
124.7 - Notre âme s’est échappée comme l’oiseau du filet des oiseleurs; Le filet s’est rompu, et nous nous sommes échappés.
124.8 - Notre secours est dans le nom de l’Éternel, Qui a fait les cieux et la terre.
 
Tehilim/Psaume n°125
125.1 - Cantique des degrés. Ceux qui se confient en l’Éternel Sont comme la montagne de Sion: elle ne chancelle point, Elle est affermie pour toujours.
125.2 - Des montagnes entourent Jérusalem; Ainsi l’Éternel entoure son peuple, Dès maintenant et à jamais.
125.3 - Car le sceptre de la méchanceté ne restera pas sur le lot des justes, Afin que les justes ne tendent pas les mains vers l’iniquité.
125.4 - Éternel, répands tes bienfaits sur les bons Et sur ceux dont le coeur est droit!
125.5 - Mais ceux qui s’engagent dans des voies détournées, Que l’Éternel les détruise avec ceux qui font le mal! Que la paix soit sur Israël!
 
Tehilim/Psaume n°128
128.1 - Cantique des degrés. Heureux tout homme qui craint l’Éternel, Qui marche dans ses voies!
128.2 - Tu jouis alors du travail de tes mains, Tu es heureux, tu prospères.
128.3 - Ta femme est comme une vigne féconde Dans l’intérieur de ta maison; Tes fils sont comme des plants d’olivier, Autour de ta table.
128.4 - C’est ainsi qu’est béni L’homme qui craint l’Éternel.
128.5 - L’Éternel te bénira de Sion, Et tu verras le bonheur de Jérusalem Tous les jours de ta vie;
128.6 - Tu verras les fils de tes fils. Que la paix soit sur Israël!
 
Tehilim/Psaume n°130
130.1 - Cantique des degrés. Du fond de l’abîme je t’invoque, ô Éternel!
130.2 - Seigneur, écoute ma voix! Que tes oreilles soient attentives A la voix de mes supplications!
130.3 - Si tu gardais le souvenir des iniquités, Éternel, Seigneur, qui pourrait subsister?
130.4 - Mais le pardon se trouve auprès de toi, Afin qu’on te craigne.
130.5 - J’espère en l’Éternel, mon âme espère, Et j’attends sa promesse.
130.6 - Mon âme compte sur le Seigneur, Plus que les gardes ne comptent sur le matin, Que les gardes ne comptent sur le matin.
130.7 - Israël, mets ton espoir en l’Éternel! Car la miséricorde est auprès de l’Éternel, Et la rédemption est auprès de lui en abondance.
130.8 - C’est lui qui rachètera Israël De toutes ses iniquités.

Copié du site Juig.org www.juif.org/docs/4/10-Tehilim-Sauvegarde-Erets-Israel.pdf

21:49 Écrit par A cause de Sion, je ne me tairais pas. A cause de Yeroushala dans Prières | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/01/2013

Pourquoi et comment prier pour la paix de Yeroushalaïm ?

Pourquoi et comment prier pour la paix de Yeroushalaïm ? 



La prière est cette aspiration de l’âme à rentrer en communication avec notre Dieu vivant.
Cette aspiration provient du souffle (Rouah) de Dieu.
Lorsque nous sommes nés de nouveau, nous avons reçu ce souffle Vivant et nous prions pour être en communication avec le créateur, d’abord car il nous a touchés par son amour, ensuite parce que la prière est comme une respiration : si j’arrête de respirer, je meurs.
Celui donc qui est né de nouveau, a reçu de Dieu le désir de prier le Seigneur, notre Père, par la médiation du Fils Yeshoua Ha Mashiah, pour demander pardon et s’humilier, pour remercier, pour louer, pour bénir, pour demander, pour crier ou pleurer devant sa face.
C’est en tant que pêcheurs graciés que nous nous présentons devant lui.

Assez rapidement ou, pour certains, après de nombreuses années, nous avons reçu, chacun d’entre nous, dans notre for intérieur, une étincelle d’appel pour une œuvre préparée d’avance par Dieu pour nous, comme par exemple l’œuvre messianique.
Dans ce cas précis, la prière monte alors d’un cran puisque l’on ne prie plus seulement pour nous-mêmes ou pour notre communauté mais pour l’accomplissement des promesses divines relatives à un sujet dont l’enjeu est éternel : la réalisation des prophéties, dans le cadre de la fin des temps pour Israël ; Yeroushalaïm et le monde.
La prière n’est plus alors comme précédemment, une prière d’un pêcheur repenti ou d’un enfant de Dieu qui demande quelque chose pour lui-même, soit une guérison, soit une intervention miraculeuse financière ou simplement matérielle.
La prière « pour » la réalisation du plan de Dieu pour Israël, Yeroushalaïm et les nations se fait « contre » une armée d’esprits, de dominations, d’autorités spirituelles.
Le livre des actes nous évoque ce qui se passe lorsque des personnes n’ont pas l’Esprit Saint ou, si elles l’ont, elles ne sont pas mûres pour combattre l’adversaire de nos âmes.

Actes 19 : 13-15
« Quelques exorcistes juifs ambulants essayèrent d`invoquer sur ceux qui avaient des esprits malins le nom du Seigneur Yeshoua , en disant: Je vous conjure par Yeshoua que Paul prêche! 14 Ceux qui faisaient cela étaient sept fils de Scéva, Juif, l`un des principaux sacrificateurs. 15 L`esprit malin leur répondit: Je connais Yeshoua , et je sais qui est Paul; mais vous, qui êtes-vous? »
Il est crucial de se connaître soi-même par rapport aux puissances célestes.
L’shaliah Paul savait qui il représentait devant les démons et quelle puissance agissait « en » lui.
Les démons, eux aussi, savaient cela et le disaient même ouvertement « je sais qui est Paul »

Pour prier pour la paix de Yeroushalaïm, nous devons non seulement réaliser « qui » nous sommes, jusqu’où nous sommes prêts à aller et réaliser la puissance de la prière dans notre vie avant de combattre l’ennemi.
Nous savons que ce n’est pas par notre forcez et par notre puissance que nous combattons.
Lorsque nous sommes faibles aux yeux des hommes socialement, humainement, financièrement, c’est alors que Dieu peut nous utiliser dans le combat spirituel. Mais cela ne suffit pas car nous devons avoir l’assurance par une foi ferme et inébranlable que quand nous prions, nous savons que nous obtenons ce que nous demandons et nous devons savoir comment le demander.
Si les responsabilités d’une communauté sont entre les mains des bergers que Dieu a désignés pour diriger, instruire ou exhorter, prier pour la guérison du corps de l’âme et de l’esprit, etc., la responsabilité de la prière de combat pour la réalisation des prophéties, par contre est donnée à tous : tout croyant qui désire obéir à Dieu en respectant des règles spirituellles.Prier pour Yeroushalaïm et Israël de manière efficace nécessite aussi de mettre en pratique

Ephésiens 6 : 10-18 pour avoir la victoire.
« Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. 11 Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. 12 Car nous n`avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. 13 C`est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. 14 Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice; 15 mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l`Évangile de paix; 16 prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin; 17 prenez aussi le casque du salut, et l`épée de l`Esprit, qui est la parole de Dieu. 18 Faites en tout temps par l`Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints »

C’est lorsque nous prions pour cette partie du monde que viennent les soucis, les attaques de toute sorte : dans l’assemblée, au travail et même au sein de la famille.
L’immersion et l’effusion dans l’Esprit Saint avec l’acquisition des dons spirituels pour tenir ferme au jour du combat et pour ne pas se retrouver délesté dans la vie spirituelle après avoir reçu des « retours de manivelles »,, est donc fondamentale.

Au plus nous réalisons combien l’enjeu est capital et éternel, Israël avec Yeroushalaïm et les nations ont besoin que notre fidélité dans l’intercession pour Yeroushalaïm soit sans faille. Ce qui signifie que nous verrons dans l’éternité les conséquences de nos prières pour cette ville qui est environnée de témoins invisibles (les armées angéliques mais aussi démoniaques).
Une prière par l’Esprit Saint sous la couverture du sang de Yeshoua ne reste jamais sans effet, ni sans récompense. C’est une loi spirituelle.

Ce long préliminaire pour introduire la prière pour Israël et pour Yeroushalaïm que nous désirons cibler de manière efficace.

Si Dieu est Souverain, pourquoi dois-je prier pour la paix de Yeroushalaïm ?
Si Dieu a déjà tout prévu comme c’est écrit dans notre Bible, en quoi devons-nous encore espérer changer les choses par la prière ?
Que désire Dieu en fait ?
Que signifie prier pour la paix ?

Demandez la paix de Yeroushalaïm

Psaumes 122 : 6
6 Demandez la paix de Yeroushalaïm. Que ceux qui t`aiment jouissent du repos!

Il est important de prier pour la paix de Yeroushalaïm pour une raison bien simple : Dieu l’a dit.
C’est que non seulement Dieu le demande mais il l’ordonne.
Ce n’est pas pur nous une option ou un choix à décider mais c’est le choix de Dieu.
Pourquoi ?
Une réponse nous est donnée par le Seigneur en :

Jérémie 31 : 3-14
Dieu aime Israël, Yeroushalaïm sa ville et son héritage.
3 « De loin l`Éternel se montre à moi: Je t`aime d`un amour éternel; C`est pourquoi je te conserve ma bonté. »Dieu promet de rétablir son peuple qu’il considère toujours comme sa fiancée, son épouse qu’il se donnera 4 «Je te rétablirai encore, et tu seras rétablie, Vierge d`Israël! » Dieu mettra sa joie comme témoignage de son héritage 4 « Tu auras encore tes tambourins pour parure, Et tu sortiras au milieu des danses joyeuses. » Dieu plantera son pays en tant que peuple juif messianique (la vigne) et on verra le salut entrer dans les communautés juives. 5 « Tu planteras encore des vignes sur les montagnes de Samarie; Les planteurs planteront, et cueilleront les fruits. » Dieu inclut les gentils dans ses projets. 6 «Car le jour vient où les gardes crieront sur la montagne d`Éphraïm: 7 Levez-vous, montons à Sion, vers l`Éternel, notre Dieu! » Dieu suscite les chrétiens pour prier pour son héritage " Jacob " qui n’est pas encore lavé dans le sang de l’agneau. 7 « Car ainsi parle l`Éternel: Poussez des cris de joie sur Jacob, Éclatez d`allégresse à la tête des nations! Élevez vos voix, chantez des louanges, et dites: Éternel, délivre ton peuple, le reste d`Israël! » Dieu promet de ramener son peuple de Russie et de l’Occident. 8 « Voici, je les ramène du pays du septentrion, Je les rassemble des extrémités de la terre » C’est en grand nombre que Dieu ramène tous les juifs sans distinction. 8 «Parmi eux sont l`aveugle et le boiteux, La femme enceinte et celle en travail; C`est une grande multitude, qui revient ici. ». Dieu a compassion envers son peuple qui pleure et qui supplie sa grâce. 9 « Ils viennent en pleurant, et je les conduis au milieu de leurs supplications ». Dieu promet pour son peuple son Esprit en abondance 9 « Je les mène vers des torrents d`eau, ». Dieu a prévu que les gentils trouvent le salut en Yeshoua le « le chemin uni » avant les juifs et c’est par son Fils Yeshoua, le seul chemin vers le Père, que viendra le peuple 9 « Par un chemin uni où ils ne chancellent pas; Car je suis un père pour Israël, Et Éphraïm est mon premier-né. » C’est dieu qui suscite aujourd’hui cette prière pour Israël et Yeroushalaïm. 10 « Nations, écoutez la parole de l`Éternel, Et publiez-la dans les îles lointaines! » De la même façon que Dieu l’a ordonné à Ezéchiel, Dieu nous demande de prophétiser à l’Esprit en lui rappelant ce qu’il a dit lui-même 10 et 11 «Dites: Celui qui a dispersé Israël le rassemblera, Et il le gardera comme le berger garde son troupeau. 11 Car l`Éternel rachète Jacob, Il le délivre de la main d`un plus fort que lui » Dieu promet qu’il cicatrisera tous les traumatisme dus aux attentats 12 -14 «Ils viendront, et pousseront des cris de joie sur les hauteurs de Sion; Ils accourront vers les biens de l`Éternel, Le blé, le moût, l`huile, Les brebis et les boeufs; Leur âne sera comme un jardin arrosé, Et ils ne seront plus dans la souffrance. 13 Alors les jeunes filles se réjouiront à la danse, Les jeunes hommes et les vieillards se réjouiront aussi; Je changerai leur deuil en allégresse, et je les consolerai; Je leur donnerai de la joie après leurs chagrins. 14 Je rassasierai de graisse l`âme des sacrificateurs, Et mon peuple se rassasiera de mes biens, dit l`Éternel. »

Des promesses sont donc données au peuple juif par lesquelles, il rentrera dans la bénédiction. Mais peut-il arriver que Dieu n’accomplisse pas ce qu’il a promis ?
Pour nous sauver, Dieu nous a donné un canal humain par son Fils qui s’est incarné dans un corps humain qui devait mourir sur la croix : le péché est entré dans le monde par un homme et c’est par un homme qu’il devait être expié :

Romains 5 : 12-21
« C`est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu`ainsi la mort s`est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,... 13 car jusqu`à la loi le péché était dans le monde. Or, le péché n`est pas imputé, quand il n`y a point de loi. 14 Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu`à Moïse, même sur ceux qui n`avaient pas péché par une transgression semblable à celle d`Adam, lequel est la figure de celui qui devait venir. 15 Mais il n`en est pas du don gratuit comme de l`offense; car, si par l`offense d`un seul il en est beaucoup qui sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don de la grâce venant d`un seul homme, Yeshoua Ha Mashiah , ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup. 16 Et il n`en est pas du don comme de ce qui est arrivé par un seul qui a péché; car c`est après une seule offense que le jugement est devenu condamnation, tandis que le don gratuit devient justification après plusieurs offenses. 17 Si par l`offense d`un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l`abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Yeshoua lui seul. 18 Ainsi donc, comme par une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes, de même par un seul acte de justice la justification qui donne la vie s`étend à tous les hommes. 19 Car, comme par la désobéissance d`un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l`obéissance d`un seul beaucoup seront rendus justes. 20 Or, la loi est intervenue pour que l`offense abondât, mais là où le péché a abondé, la grâce a surabondé, 21 afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle, par Yeshoua notre Seigneur. »
Ainsi Dieu nous donne le salut par la confession dans notre bouche de la foi en Yeshoua le Mashiah.
Avec notre bouche fermée, pas de salut possible.

A partir de là, nous entrons dans les promesses divines grâce à
Jacques 5 : 16
« La prière fervente du juste a une grande efficace. »
Yeshoua dans le désert disait « il est écrit ». De même, pour nous qui avons reçu les promesses de Dieu, nous pouvons entrer dans ces promesses qu’à la condition de les remettre dans la prière devant la face de Dieu.
Inutile d’espérer grand-chose en restant muet comme une carpe !

Dieu a prévu la clef du coffre fort des promesses.
Matthieu 7 :
7 « Demandez, et l`on vous donnera; », « alors seigneur voici ce dont j’ai besoin… » C’est aussi ainsi que va la vie de la foi !

Si Dieu a donné des promesses à Israël, celles-ci sont exécutées par les anges dans le ciel : par la Parole de Dieu qui se trouve sur nos lèvres.
Psaumes 103 : 20
« Bénissez l`Éternel, vous ses anges, Qui êtes puissants en force, et qui exécutez ses ordres, En obéissant à la voix de sa parole! »

Aucune promesse donnée par Dieu ne peut avoir son accomplissement autrement que par l’intercession l'église.
Dieu veut donner à son peuple juif qui est aveugle, sourd et endurci, la vue, l’ouïe et un cœur de chair selon ce que nous en dit le prophète Ezéchiel 37

Dieu montre d’abord ce qu’il veut après quoi il donne au croyant le moyen d’y parvenir.
Ce que Dieu veut, il l’accomplira avec ceux qui lui obéissent.
Si nous sommes sourds à son appel, il prendra d’autres croyants que nous pour faire exécuter sa volonté.
Dieu va envoyer son Esprit sur son peuple si nous prions pour cela, il n »y a pas d’autre alternative au plan de Dieu.
Dieu veut nus utiliser pour participer à sa gloire et à sa victoire car il aime son peuple auquel il nous a « greffés » !

Quelles sont les conséquences si nous ne prions pas ? 

Les conséquences sont simples : si nous ne le faisons pas, nous désobéissons à un ordre de Dieu, nous n’accomplissons pas ce qui est cher à son cœur et nous retardons son retour et très probablement aussi le temps de l’enlèvement du corps des croyants dans les airs selon l’éprit de Thessaloniciens. Dieu continue à nous aimer car il ne change pas. Il reste le même hier, aujourd’hui et éternellement.
Mais pour arriver à ses fins, il va utiliser d’autres serviteurs plus soumis que nous. Et en fin du compte, selon notre fidélité ou notre infidélité, soit nous recevons comme récompense une couronne et des villes à gouverner mais dans le cas contraire, il y aura de grandes « déceptions ».

Dois-je prier pour des événements qui sont de toute façon prédits dans la Bible ? 

C’est là, un sujet qui a fait couler beaucoup d’encre depuis qu’existe l’église, à savoir depuis 2.000 ans.
Dieu nous a fait la grâce de nous montrer l’avenir dans sa Parole et il nous a montré ce qu’il voulait et comment y parvenir. Sachons de toute façon que la paix pour laquelle, il nous est demandé de prier n’est pas la paix politique ou économique et sociale mais la paix que seul le Mashiah Yeshoua Ben Elohïm peut donner par la foi en lui, le Chemin, la Vérité et la Vie. Personne n’est habilité à apporter une autre paix à Israël. Les choses doivent se passer comme elles sont écrites dans la Bible
.

Il ne nous est pas interdit bien sûr de prier pour que l’ennemi d’Israël recule, pour que les obus ou les kassam palestiniens tombent en « balagan » ( en désordre » en hébreu) sous les yeux ahuris des ennemis d’Israël.
Nous pouvons prier pour que Dieu arrête la folie iranienne ou palestinienne mais il est permis d’invoquer Dieu pour que Dieu trouve lui-même la solution.
Tout comme Satan est l’instrument de Dieu, le fou iranien orgueilleux est un personnage qui est dirigé souverainement par Dieu comme une véritable marionnette afin d’amener Israël à abandonner ses vaines traditions et à crier à Dieu.

C’est ce que nous enseigne l’histoire d’Esther. Le Roi Assuérus ne pouvait plus changer son décret, signé et acté par sa propre main, par contre, c’est lui-même qui a donné à Esther et à Mardochée la réponse comment le peuple pouvait se regrouper et se défendre.

Lorsque Israël s’humiliait et invoquait Dieu, Dieu envoyait le désastre dans le camp adverse. C’est ce que nous voyons lorsque les palestiniens s’entretuent entre eux ou lorsque des émeutes ont lieu dans des pays arabes ou encore lorsque des grands chefs d’Etat prennent subitement position pour Israël.
Mais ce n’est que solution provisoire et partie remise puisque le but de Dieu est d’amener son peuple à reconnaître Yeshoua comme son fils, comme Sauveur de l’humanité, comme Seigneur de leur vie comme Mashiah.

Mais quand je demande à Dieu de préserver son peuple Israël, ne suis-je pas en train de léser les autres parties arabes du conflit du Proche-Orient ?
Dieu a choisi un peuple : le peuple d’Israël. Il n’a ni choisi les chinois, ni les arabes, ni les parisiens, ni les palestiniens.
Mais cela ne nous empêche pas de prier aussi pour toutes les nations mais le choix de Dieu, c’est Israël.
Il a choisi les juifs.
Pourquoi ?
Réponse en Deutéronome 9 : 5
« Non, ce n`est point à cause de ta justice et de la droiture de ton coeur que tu entres en possession de leur pays; mais c`est à cause de la méchanceté de ces nations que l`Éternel, ton Dieu, les chasse devant toi, et c`est pour confirmer la parole que l`Éternel a jurée à tes pères, à Abraham, à Isaac et à Jacob »

D’une part, Dieu a dit qu’il s’est attaché à Israël à cause d’une promesse qu’il avait faite à Abraham, à Isaac et Jacob, ensuite parce qu’il l’aime et d’autre part aussi à cause de la méchanceté et de la cruauté des nations païennes.

Commençons par prier :

- Prions pour que Dieu répande son Esprit sur tout Israël ;

- Pour que les juifs athées, francs maçons ou humanistes cherchent Dieu et abandonnent leurs pensées vaines qui divinisent et glorifient l’être humain ;

- Pour que les juifs en diaspora, retournent à leur racine identitaire juive et partent s’établir en Israël selon la Parole de Dieu « je ramènerai mon peuple… »

- Pour que le peuple juif reconnaisse Yeshoua comme son Sauveur et Seigneur.

- Pour le gouvernement, l’armée israélienne, les hommes politiques, pour les organismes d’intérêt public, hôpitaux, organismes de volontaires pour l’aide aux démunis, aux victimes des attentats.

- Prions pour que Dieu répande sa Rouah Hakodesh (saint esprit) sur les responsable des synagogues et sur les rabbins afin qu’ils trouvent Yeshoua par l’Esprit Saint comme cela arrive de plus en plus.

- Prions pour que le Saint d’Israël, Yeshoua Ha Mashiah envoie son Esprit sur ses disciples, nos frères et sœurs juifs messianiques afin qu’ils reçoivent de lui, Force et Puissance pour le témoignage sans crainte de l’évangile.

22:50 Écrit par A cause de Sion, je ne me tairais pas. A cause de Yeroushala dans Etude Biblique, Prières | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/01/2013

Seigneur, dans ma souffrance,


Seigneur, dans ma souffrance,

1. Seigneur, dans ma souffrance,
    A Toi seul j'ai recours.
    J'attends de ta puissance
    Le seul et sûr secours.
    C'est dans les bras d'un Père
    Que je me suis jetée ;
    En ta grâce j'espère
    Car tu m'as rachetée.

2. Ô, mon âme craintive,
    Cesse donc de trembler.
    De rien, ne soit captive,

    Qui vienne te troubler.
    Laisse aux enfants du monde
    Les soucis et les pleurs ;
    Ta vie en Mashiah se fonde :
    Il porta tes douleurs.

3. Ici, j'ai pour partage
    Un temps court et mortel.
    Un plus riche héritage
    M'est acquis dans le ciel :
    Je sais que Jésus m'aime,
    Il m'offre plus que l'or ;
    Il donna sa vie même,
    Lui seul est mon trésor !

4. Qu'il m’est doux de me dire :
    « L'Eternel pense à moi » ;
    Il sait quand je soupire,
    En proie au désarroi.
    Il admet que je pleure,
    Et sait me consoler ;
    Et si venait mon heure,
    Il viendrait me chercher

5. Dans toute mes détresses,
    Ô mon Dieu, tu me vois,
    Tu es ma forteresse
    Aux jours de peur, d'effroi.
    Reste, ô Dieu, mon partage,
    Mon espoir est en Toi.
    Tu détiens l'héritage
    Que j'attends par la foi.

    (Adapté d’un chant protestant.)

22:22 Écrit par A cause de Sion, je ne me tairais pas. A cause de Yeroushala dans Adoration, vidéo et textes, Prières | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/01/2013

Prier et jeûner pour Yeroushalaïm

Prier et jeûner pour Yeroushalaïm

Il y a plus de dix ans, un corps de groupes d’intercesseurs de six continents s'est senti incité à appeler à 40 jours de jeûne et de prière pour Yeroushalaïm. Après un certain nombre d'autres périodes de 40 jours de jeûne et de prière pour des besoins divers, ils ont ressenti que la priorité à l'ordre du jour du Seigneur était Yeroushalaïm. Je crois qu'il reste très important que nous nous impliquions à jeûner et prier sérieusement pour Yeroushalaïm
 
Lorsque j’ai eu une puissante rencontre personnelle avec yeshoua Ha Mashiah en 1941 dans une chambre d’un baraquement de l’armée en Angleterre au milieu de la nuit, cette rencontre changea ma vie de façon radicale et permanente. D.ieu commença immédiatement à m’enseigner plusieurs choses étonnantes, l’une d’elles était l’importance et la nécessité du jeûne. 

En 1973, J’ai publié un livre appelé ‘Comment façonner l’histoire par la prière et le jeûne’ dans lequel je donne des exemples de ma vie personnelle, et de l'histoire (tout particulièrement pour l’histoire des Etats-Unis), démontrant comment en ces temps cruciaux, le jeûne en plus de la prière peut amener des changements radicaux et l’intervention de D.ieu dans les événements historiques.
 
 La signification de Yeroushalaïm 

Quel rapport avec Yeroushalaïm? Justement, Yeroushalaïm est le point central des desseins de D.ieu sur terre. Au début du vingtième siècle, Yeroushalaïm était un petit village insignifiant dans une province de l’empire ottoman et sans réelle conséquence politique. Si vous aviez prédit qu’une centaine d’années plus tard Yeroushalaïm serait au centre de tous les conflits et l’attention du monde, personne ne vous aurait cru! 

Quelle est la raison sous-jacente pour toute l’attention et la controverse liées à Yeroushalaïm? Il n'y a aucune explication naturelle ou politique suffisante de la fureur du monde entier sur cette relativement petite ville avec moins d'un million de personnes dans une petite bande de terre d'un pays. Selon les standards du monde, c'est juste une goutte d’eau. Pourtant vous ne pouvez ouvrir votre journal sans une référence à Israël. Il n'y a aucune raison logique, pratique pour cela; c'est principalement une question spirituelle. Et c'est une question d'importance suprême. Cela concerne le retour du Seigneur Yeshoua pour établir son royaume sur la terre. Derrière toute cette fureur se trouve l'inimitié et l'opposition de Satan.
 
Les Écritures démontrent clairement que Yeshoua ne reviendra pas sur terre avant que les Juifs n’aient été rétablis à Yeroushalaïm et en Israël.
 
Satan, l'ennemi juré de D.ieu, de son peuple et ses desseins, déteste et craint la pensée du retour du Seigneur plus que tout et s’y oppose avec tous les moyens en son pouvoir. Le retour du Seigneur amènera la fin du règne de Satan comme prince de ce monde. Il sera lié pendant mille ans, libéré pour peu de temps puis confiné dans le lac de feu pour l’éternité. 

Avant le retour de Yeshoua, les Juifs devront être rétablis à Yeroushalaïm. Elle doit devenir leur cité et leur cœurs doivent être préparés pour reconnaître et recevoir le Mashiah qu’ils ont rejeté (voir Matthieu 23:37-39, Zacharie 12:10-12). 

Yeshoua revient pour un scénario qui a été préparé. C'est une image de la ville de Yeroushalaïm où le peuple juif est rassemblé à nouveau après avoir été dispersé à l’étranger. Voilà ce que Yeshoua emmène. 
 
Opposition au retour du Seigneur 
Je pense, que le principal objectif de Satan est d’empêcher ou de retarder le retour de Yeshoua. Il est assez intelligent et connaît suffisamment les Ecritures pour savoir que s'il peut faire échouer le retour des Juifs dans ce pays et l'établissement de Yeroushalaïm comme leur cité capitale, alors Yeshoua ne reviendra pas. 

Cela amène une conclusion assez surprenante, mais qui je crois est très vraie et biblique: l'opposition au rétablissement du peuple juif à Yeroushalaïm et dans ce pays est, en réalité, l'opposition au retour du Seigneur Yeshoua Ha Mashiah . Les forces qui sont déployées contre le rétablissement d'Israël s’opposent, en réalité, au retour du Seigneur Yeshoua lui-même. 

Cela apporte une lumière très importante sur toute cette situation controversée. Ce n’est pas seulement une question de politique. Il s’agit d’une question d’importance spirituelle suprême. Nous devons être concernés, chacun d'entre nous, pour nos propres nations. Chaque nation, dans un sens, doit être très prudente quant à son attitude envers ce qui est essentiel dans les desseins de D.ieu. 
 
Notre dette envers le peuple juif 

Je veux juste souligner quelques vérités simples et élémentaires. Tous les chrétiens – quelles que soient leurs races, leurs nationalités, ou leurs arrières plans – ont une dette incalculable envers le peuple juif, une dette spirituelle. Nous devons toute bénédiction spirituelle jamais reçue à une seule nation, le peuple juif. 

Laissez-moi illustrez cela brièvement: s’il n’y avait pas le peuple juif, il n’y aurait pas de patriarches, pas de prophètes, pas d’apôtres, pas de Bible et pas de Sauveur. Quelle sorte de salut aurions-nous alors, sans tout cela? Yeshoua, lui-même, dit dans Jean 4:22:"... le salut vient des Juifs." Toute personne ayant le salut à travers la foi en Yeshoua doit tout son héritage spirituel au peuple juif. 

Mais la tragédie consiste en ce que plutôt que d’admettre notre dette au peuple juif, des multitudes de chrétiens déclarés au cours des siècles ont aggravé cette dette avec plus de seize siècles d’antisémitisme enragé. La plupart de l'activité antisémite en Europe (qui était la région la plus affectée, ainsi que la Russie) a été réalisée par des chrétiens de profession de foi, souvent menés par des prêtres et par des personnes affichant des crucifix, effectuée au nom de Mashiah. 

Si vous trouvez que le peuple juif rechigne plutôt à admettre les déclarations de Yeshoua, ou à prêter l'oreille aux proclamations de l’Évangile, vous devez tenir compte de ce fait. Ils ont un arrière plan de plus de seize siècles de persécution vicieuse et injuste réalisée au nom de Mashiah par de prétendus chrétiens. 
 
Que pouvons nous faire? 

Vous pourriez demander: Comment pouvons-nous nous amender? La réponse est, nous ne le pouvons pas. Nous ne pourrons jamais rien faire pour réparer tous les crimes qui ont été commis au nom de Mashiah contre le peuple juif depuis tous ces nombreux siècles. 

Nous ne pouvons pas nous amender. Mais nous devrions nous repentir. Si nous nous repentons, Jean-Baptiste a indiqué aux gens de son époque,"Produisez donc du fruit digne de la repentance" (Matt 3:8). Autrement dit, "Faites quelque chose de pratique pour montrer que vous vous êtes vraiment repentis." Une chose que nous pouvons faire, qui est pratique et très puissante est d’accepter notre responsabilité à intercéder pour Israël, pour Yeroushalaïm et pour le peuple juif. 

Nous trouvons une très belle image de l’intercession pour Israël dans Esaïe où le Seigneur parle et dit:
 
"Sur tes murailles, Yeroushalaïm, j’ai établi des gardiens; ils ne se tairont jamais, de tout le jour et de toute la nuit. Vous qui faites se ressouvenir l’Eternel, ne gardez pas le silence, et ne lui laissez pas de repos, jusqu’à ce qu’il établisse Yeroushalaïm, et qu’il en fasse un sujet de louange sur la terre." Esaïe 62:6-7 version Darby 

D’autres versions l’ont traduit ainsi, "Pas de répit pour vous! Et ne lui laissez aucun répit, jusqu’à ce qu’il rétablisse Yeroushalaïm et en fasse (un sujet de) louange sur la terre." 

C'est une parole qui nous est adressée à nous en tant que croyants en Yeshoua dans ce temps où D.ieu agit pour la restauration de Yeroushalaïm. Il devrait y avoir des gardiens, dans un sens spirituel, sur les murs de Yeroushalaïm appelant la terre entière dans chaque nation où se trouvent des chrétiens. Il devrait y avoir des intercesseurs tenant leur poste sur les murs de Yeroushalaïm. 

Dans l’armée, être à son poste de gardien est une responsabilité très sérieuse. Si vous vous endormez sur votre poste, cela relève de la cour martiale, et je crois que c’est avec le même sérieux que D.ieu veut que nous nous engagions à intercéder pour Yeroushalaïm. Bien que nous ne puissions pas être physiquement situés sur les murs de Yeroushalaïm, c’est là, dans un sens spirituel, que D.ieu poste des intercesseurs des nations tout autour du monde. 

Un terme intéressant apparaît dans ce passage. D.ieu dit, "Vous qui faites se ressouvenir l’Eternel, ne gardez pas le silence". Le terme hébreu est mazkira, qui signifie une personne qui rappelle quelque chose à quelqu’un d’autre. C’est le mot en hébreu moderne pour ‘secrétaire‘ L’une des tâches d’une secrétaire est de rappeler à son patron ses rendez-vous et ce qu’il doit faire. Nous devons être les secrétaires du Seigneur lui rappelant, "Seigneur, souviens-toi de ce que tu as promis à Abraham, Isaac et Israël. Souviens-toi de ce que Yeshoua a dit à propos d’Israël? Souviens-toi, souviens-toi, souviens-toi." Autrement dit, nous faisons tenir D.ieu dans son propre engagement pour Yeroushalaïm. 

C'est la plus puissante forme d'intercession que nous pouvons pratiquer. Elle dit, "D.ieu, tu as dit. Nous te prenons au mot. Nous ne nous tairons pas. Nous n'arrêterons pas de prier jusqu'à ce que tu accomplisses ce que tu as dit." D.ieu cherche ce genre d'intercession partout dans le monde. 
 
Les prières à apporter 

Voici, sept éléments de prières que nous pourrions apporter devant le Seigneur: 

1) Que D.ieu enlève le voile qu’il a souverainement placé sur le cœur des Juifs concernant la messianité de Yeshoua. 

2) Que Yeroushalaïm reste la capitale indivisée d’Israël. 

3) Pour la délivrance de tous esprits religieux dominant sur tout ce territoire – Juifs, chrétiens et autres- car ils sont tous extrêmement puissants. 

4) Pour la paix entre les Juifs religieux et laïques. Il y a une crise présente sur le terrain. 

5) Pour la paix entre croyants. Car cela n’existe toujours pas actuellement. 

6) Que le corps du MAshiah devienne un corps mature et intercédant! 

7) Pour les responsables chrétiens du monde entier. Qu’ils reconnaissent par la grâce surnaturelle de D.ieu la signification unique de Yeroushalaïm dans la fin des temps selon D.ieu. 

A vous de déterminer comment vous intégrerez ces différents points dans votre propre prière. 
 
Comment D.ieu jugera les nations 

Je voudrais partager encore un point très important. Cela peut vous choquer mais je vous le démontrerais avec les Ecritures. D.ieu jugera les nations selon la manière dont elles auront traité les Juifs. Il ne va pas juger les nations selon plusieurs critères compliqués. Il n’y aura qu’un seul critère, et il est surprenant. Permettez-moi de vous montrer ce que Joël 3:1–2 dit. Le Seigneur parle à la première la personne: 

"Car voici, en ces jours, en ce temps-là, quand je ramènerai les captifs de Juda et de Yeroushalaïm, je rassemblerai toutes les nations, et je les ferai descendre dans la vallée de
Josaphat (Josaphat signifie "l’Eternel juge") là, j’entrerai en jugement avec elles au sujet de mon peuple d’Israël, mon héritage, qu’elles ont dispersé parmi les nations, et au sujet de mon pays qu’elles se sont partagé." 

Dans ce passage, nous voyons deux points selon lesquels D.ieu jugera les nations païennes: 

1) Comment elles auront traité le peuple juif. 

2) Ce qu’elles auront fait du pays que D.ieu , dans son alliance éternelle, avait promis à Abraham, Isaac et Israël pour toujours. 

A la fin de la Première Guerre mondiale, la Société des Nations a donné à la Grande-Bretagne, la responsabilité d’un mandat pour administrer ce territoire. Ce mandat spécifiait qu’il fallait donner au peuple juif une terre pour sa nation. En 1922, Winston Churchill, d’un seul coup de crayon britannique, créa un Etat arabe alors connu sous le nom de Transjordanie (aujourd’hui la Jordanie) sur la partie à l’est du Jourdain, occupant environ 75 pour cent de l’héritage promis à Israël.. Ainsi, 75 pour cent ont donc été coupé. 

Après la Seconde Guerre mondiale, les Nations Unies ont encore partagé le territoire restant entre les Juifs et les Arabes, laissant aux Juifs à peine 12 pour cent de la totalité de la terre que D.ieu leur avait promise. Nous devons admettre que les nations ont divisé la terre de D.ieu, et il a déclaré qu’il les jugera sur cette base. 

Il les jugera également sur la manière dont elles auront traité les Juifs, et j’ai déjà parlé des longs et épuisants siècles d’antisémitisme. Nous devons garder à l’esprit que D.ieu en tiendra compte. 

D.ieu le dit non seulement dans l’Ancien Testament, mais également dans le Nouveau Testament. Dans Matthieu 25:31-46, connu comme la parabole des brebis et des boucs (pourtant ce n’est pas une parabole mais une prophétie), Yeshoua déclare la façon dont D.ieu jugera les nations. Il les séparera en deux catégories, les brebis et les boucs. Il n’y aura qu’un seul principe de séparation – la manière dont elles auront traité les frères de Yeshoua, le peuple juif. 

Les nations brebis qui auront traité les Juifs avec bonté et compassion hériteront du royaume terrestre que Yeshoua est venu établir. Mais les nations boucs qui auront persécuté et été impitoyables et injustes envers le peuple juif recevront l’une des plus terribles sentences jamais prononcées par D.ieu: 

"Retirez–vous de moi, maudits, allez dans le feu éternel préparé pour le diable et pour ses anges." Matthieu 25:41 

Remarquez que le feu éternel n’a jamais été préparé pour les êtres humains. Pourtant, les êtres humains qui ne remplissent pas les conditions de D.ieu finiront là ensemble avec le diable et ses anges. Le point de division, la ligne de séparation est très simple. Les nations ont-elles méprisé, opprimé ou persécuté le peuple juif? Ou, lui ont-elles montré de la compassion et de la miséricorde à ses heures difficiles? C’est un point extrêmement grave, qui détermine la destinée des nations. 
 
Un temps pour l’intercession 

Voici un autre verset dans Esaïe – un de ces versets étonnants que l’on peut lire sans réellement réaliser ce qu’il signifie. Dans Esaïe 60:12, le Seigneur s’adresse à Sion (c'est-à-dire le peuple juif sur leur terre) et Il dit: 

"Car la nation et le royaume qui ne te serviront pas périront, ces nations-là seront exterminées." 

Comme vous savez, je suis britannique d’origine et je servais avec les forces britanniques en Israël jusqu'à ce que j'ai été libéré de l'armée en 1946. A cette époque, l'Empire britannique était probablement l’un des plus grands que n’a jamais connu l’histoire, étant passé victorieusement à travers deux guerres mondiales. Pourtant, entre 1948 et quelques années suivantes, l'Empire britannique s'est désintégré complètement, jusqu'à ce qu'aujourd'hui la Grande-Bretagne ne soit à peine une puissance d’importance mondiale. 

La Grande-Bretagne n'a jamais perdu de guerre. Il n’y a qu’une seule explication pour ce déclin dramatique dans l'histoire et le destin de la Grande-Bretagne. Dans les années 1947 et 1948, quand le destin de cette terre et de l'état de l'Israël devait être décidé (et j'étais un témoin oculaire, je ne théorise pas), la Grande-Bretagne a tout fait, sauf la guerre, pour empêcher l’émergence de l’Etat d’Israël.. Voilà le point qui a conduit à la chute de l’Empire britannique telle une avalanche. 

Aujourd’hui, je suis citoyen américain et je voudrais dire à mes compatriotes américains, je vois le gouvernement américain suivre la même politique que les Britanniques en 1947et 1948, qui n’est pas une guerre ouverte, mais une subtile manipulation politique pour contrecarrer les desseins de D.ieu. Les Etats-Unis peuvent être la nation la plus riche et la plus puissante, mais cela ne fait aucune différence. Toute nation qui ne sert pas les desseins divins périra, D.ieu le dit. 

Non seulement, c’est un temps d’intercession pour Israël. Mais aussi pour tous ceux d’entre nous d’origine ‘païennes’, quelle que soit notre nationalité, ce devrait être un temps d’intercession pour notre propre nation et notre gouvernement afin d’éviter l’affrontement avec D.ieu Tout-puissant et ses desseins pour l’histoire. 

Prierez-vous pour que le Seigneur vous touche par la puissance de son Saint-Esprit pour vous tenir devant lui dans une fervente intercession?

00:04 Écrit par A cause de Sion, je ne me tairais pas. A cause de Yeroushala dans Prières | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |