08/09/2015

LA SYNERGIE DES GÉNÉRATIONS

LA SYNERGIE DES GÉNÉRATIONS
 
James W. Goll
 
Traduction Dominique François
 
Si l'Église espère avoir une certaine pertinence et répondre aux besoins du XXIème siècle et au-delà, elle doit être prête à changer sa vision du monde.

Depuis plus d'un siècle, on a enseigné aux croyants que la fin des temps était proche et qu'ils devaient s'attendre à ce que Christ reprenne Son église à n'importe quel moment. Cet enseignement a prévalu particulièrement dans le monde évangélique et pentecôtiste. Que cette interprétation de la prophétie soit juste n'est pas vraiment mon propos. Ce qui est important, c'est l'influence qu'elle a eue sur la mentalité de l'Église.

Un des résultats positifs de la « mentalité de l'enlèvement » est qu'elle a créé chez de nombreux chrétiens un sens de l'urgence avec un accent sur l'évangélisation et les missions. Si Christ peut revenir n'importe quel jour, il n'y a pas de temps à perdre pour annoncer la bonne nouvelle de Jésus. D'un autre côté, cette même mentalité peut avoir la malheureuse conséquence de décourager des projets à long terme. Si tout doit arriver à une fin, pourquoi se focaliser sur le futur ?

Dans ma jeunesse j'ai été très affecté par cette mentalité à court terme. Nous étions zélés et le Saint-Esprit œuvrait dans l'université que je fréquentais. Je suis devenu un fan de Jésus et je vivais avec d'autres jeunes hommes dans une maison dédiée à Jésus. Nous savions qu'Il pouvait revenir à n'importe quel moment pour enlever Son peuple de ce monde déchu.

Deux autres jeunes du groupe plantèrent un buisson de roses dans le jardin en face de la maison de Jésus. Quand j'ai vu ce buisson fraichement planté, je leur ai dit : « Pourquoi avez-vous dépensé de l'argent pour planter ce buisson ? Ne savez-vous pas que Jésus reviendra bien avant qu'il n'ait le temps d'atteindre sa maturité ? ».

Le temps passa et le buisson grandit. Il devint pour moi le signe fleuri que Dieu avait une mentalité à long terme pour accomplir Ses desseins. Puis le temps changea. Aujourd'hui, je pense en terme de « générations ». (Photo via Wikimedia)

PENSER EN TERMES DE GÉNÉRATIONS

L'Église d'aujourd'hui doit penser en termes de générations. Depuis trop longtemps, de nombreux membres du Corps de Christ se sont considérés comme faisant partie de la « génération finale ». Il est temps que nous changions notre manière de penser. Chaque génération de chrétiens doit se voir comme un pont qui construit sur le passé, vit dans le présent et fait des projets pour le futur. Il est important de vivre chaque jour comme si Jésus revenait ce jour-là, et de faire des plans pour le futur comme son retour n'était pas prévu avant des années.

Une partie de la mentalité de cette génération est de reconnaître et de prendre au sérieux la responsabilité de laisser à la génération suivante un héritage de foi et des valeurs solides. Mais jusqu'à quel point ce « transfert générationnel » est-il important ? Il y a bien longtemps, quelqu'un fit remarquer que l'Église n'est jamais à plus d'une génération du paganisme. Il suffit qu'une génération échoue dans le transfert de ses croyances et de ses principes à la génération suivante pour que nous perdions tous nos acquis.

Une des responsabilités essentielles de l'Église contemporaine est qu'elle renouvelle son engagement de faire ce transfert générationnel, qui consiste à inculquer à la nouvelle génération pas seulement des principes, une théologie et des bases doctrinales, mais aussi une affection passionnée du cœur. Chaque génération doit apprendre à aimer Dieu pour elle-même, et c'est la responsabilité de la génération précédente de les enseigner en modélisant cet amour. C'est un principe fondamental connu comme le mentorat, qui consiste à devenir un parent spirituel.

LE MENTORAT SPIRITUEL

Le transfert générationnel ne se fait pas du jour au lendemain. Il n'y a pas de raccourci, pas de formules toutes faites, pas de déclaration se résumant en 25 mots ou moins pour transmettre la foi et des valeurs. Le succès ne vient que par l'engagement, la discipline, la persévérance et la patience. Ces qualités deviennent rapidement des notions du passé dans une société de gratification instantanée vivant à l'ère du micro-onde et des giga-octets.

Cette même attitude est devenue aussi presque commune dans le Corps de Christ. En vérité, le réveil à flamme rapide et le mentorat à flamme lente sont tous les deux essentiels à la stratégie de Dieu pour atteindre les nations. Le réveil libère la foi et change les gens alors que le mentorat spirituel transforme la culture.

Le feu de Dieu qui tomba sur le Mont Carmel fut un feu de réveil à combustion rapide. Il libéra la foi selon laquelle Dieu était plus grand que Baal dans le cœur des Israélites, mais il ne changea pas la nation. Achab et Jézabel restèrent au pouvoir. Dans le même temps, un changement commença à se produire. Le réveil du Mont Carmel fut aussi à la base d'une flamme à combustion lente qui lança un mouvement de révolution spirituelle clandestin atteignant son apogée des années plus tard par la transformation culturelle de la société.

Élie ouvrit la voie par sa fidélité en tant que père spirituel, mais c'est la génération suivante sous Elisée et Jéhu qui détruisit Jézabel, parce que celle-ci représentait la domination de la culture par les puissances des ténèbres.

La synergie est définie comme une condition qui se met en place quand deux groupes distincts travaillent en coopération d'une telle manière que l'effet global est plus grand que la somme des effets individuels. En d'autres termes, le groupe accomplit davantage en travaillant ensemble que les membres de ce même groupe ne pourraient le faire indépendamment.

Une des choses que la révolution d'Élie et d'Élisée représente est le désir de Dieu de lier à nouveau de multiples générations dans une relation synergétique. Trois générations œuvrant ensemble vers un but commun peuvent accomplir beaucoup plus que la somme de ce que chaque génération accomplirait séparément. Cette synergie de générations est quelque chose que Dieu a promis de mettre en œuvre dans les derniers jours. Je me suis souvent référé à ceci comme à une « convergence des âges ».

Une « convergence des âges » se mettra en place. La descente du feu de la Pentecôte, les croisades de guérisons et de délivrance, la pluie de l'arrière-saison, le fardeau pour les perdus, les dons spirituels, le zèle du Mouvement pour Jésus, la crédibilité de la troisième vague, la révélation du mouvement prophétique et le réseau des relations pour la réforme apostolique -  tout se fondra dans une vague de fond plus grande que l'impact de la Réforme il y a cinq cents ans et créera ce qui pourrait s'appeler la génération de la transformation.

Avant le retour de Christ, Dieu libèrera une explosion de Son Saint-Esprit qui bouleversera la pensée des gens et poussera l'Église tout entière à penser en terme de générations plutôt qu'égoïstement. Toute une génération commencera à se donner à ses « Élisée », pour susciter des fils et des filles oints d'une double portion et qui domineront leur culture dans la puissance du Saint-Esprit.
 
Quand Dieu se décrit Lui-même comme étant le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, Il ne s'identifie pas seulement par un nom ; Il décrit son être tout entier et la manière dont Ses desseins se prolongent tout au long de l'histoire. Dieu dit à Abraham que ses enfants seraient comme les étoiles du ciel ou le sable des rivages, pourtant celui-ci n'avait qu'un seul fils promis : Isaac. Ce dernier transmit la promesse à son fils Jacob, qui la transmit à ses douze fils, dont l'un d'eux s'appelait Joseph, qui fut élevé à un haut rang en Égypte. Après un faible commencement, dans la quatrième génération, l'un d'entre eux gouverna un nation tout entière. Tous les fils de Jacob furent féconds et leurs descendants se multiplièrent pendant de nombreuses générations pour devenir les douze tribus de la nation d'Israël.
 
QUELLE VISION VOUS POUSSE EN AVANT?

Le grand désir du père est de remplir la terre avec des descendants spirituellement mûrs. Ceci ne se produira pas avec un cours intensif sur la sainteté, mais au travers d'une génération qui transmettra patiemment et fidèlement à la génération suivante, non seulement de l'information et de la connaissance, mais de la sagesse, de la passion, de l'intégrité, de la foi, de l'affection du cœur et une vision.

Chaque génération doit apprendre à honorer ceux qui l'ont précédée, les « pionniers » de l'Église qui ont poursuivi leur vision et construit un chemin pour qu'ils y marchent. De nombreux parents et grands-parents spirituels sont vivants aujourd'hui et souffrent intérieurement car ils n'ont pas encore vu la plénitude de ce que Dieu a annoncé 20, 30 et même 50 ans plus tôt. Ils aspirent à voir leur vision s'accomplir au travers de leurs enfants.
Juste avant que je ne déménage de Kansas City dans le Missouri, pour aller à Nashville dans le Tennessee, j'ai fait un rêve frappant. J'ai vu un album de l'année 1988. Cette année-là fut très fructueuse sur le plan prophétique dans le Corps de Christ et une période de nouveaux commencements.

Dans ce rêve, j'ouvris l'album, je lus des prières et des déclarations d'engagement qu'avaient pris les gens en 1988. Puis à ma grande surprise, quand je tournai la page quatre, je vis ma propre écriture qui indiquait le vœu suivant :

« Moi, James Goll, je m'engage à être le vase unique que a voulu que je sois pour la destinée qu'Il a pour moi. Je m'engage aussi à aider les autres à en faire de même. » Puis j'ai pu lire ma signature comme si j'avais signé avec mon sang.

Il est vrai que Dieu veut que nous soyons uniques et que nous nous multiplions. Il désire que nous soyons féconds. (Photo via Wikimedia)

OÙ SONT LES PARENTS SPIRITUELS ?

Le besoin est grand en cette heure. Où sont les parents spirituels qui prieront avec l'esprit d'Élie : « Donne-moi un fils ou une fille ? » Où sont les « anciens » qui béniront ces enfants avec leur temps, leur connaissance et toute bonne chose que Dieu leur a  donnée ? Où sont les conseillers qui partageront leur vie avec ces enfants spirituels, sachant qu'un transfert générationnel impartit la vie, non pas seulement l'information. Où les fils et filles trouveront-ils des parents spirituels qui rêveront pour eux et avec eux, les aideront à puiser dans la passion et la destinée qu'ils ont en Dieu et les encourageront en intercédant pour eux ? J'ai survécu à bien des épreuves et j'ai appris beaucoup de leçons. J'ai vu de nombreux mouvements décoller et retomber dans ma propre vie et je veux transmettre ces leçons de sagesse à ceux qui me survivront. C'est mon rêve !

La responsabilité engendre la maturité, alors que la maturité conduit à une plus grande responsabilité. La révolution d'Élie et d'Élisée appelle à la connexion des générations. Cela signifie que nous impartissons une bénédiction par une parole ou un attouchement significatif, que nous les apprécions à leur juste valeur et que nous les aidons à voir leur avenir au sein de la famille de Dieu. Ceci implique de les aider sur un plan pratique, de leur fournir les ressources nécessaires et de libérer sur eux l'autorité pour qu'ils accomplissent la mission que Dieu leur a confiée.

Qui acceptera le défi ? Qui dira au Seigneur, « Je veux aider cette génération sans père ! donne-moi un enfant spirituel ?

Que mon plafond devienne votre plancher !!
James W. Goll

Cet article est inspiré du troisième chapitre du livre de L'Appel à la Révolution d'Élie, de Lou Engle et James Goll.

Dr. James W. Goll
Founder of Encounters Network * Prayer Storm * God Encounters Training e-School
Email:info@encountersnetwork.com
Website: encountersnetwork.com
 
==================================
LA LISTE D'ÉLIE Il n'y a pas de copyright sur les traductions en français de LA LISTE D'ÉLIE, néanmoins, si vous désirez les utiliser pour les reproduire ou les distribuer, nous vous demandons de ne rien modifier au texte, et de préciser : 1) l'adresse pour s'abonner gratuitement :francais@elijahlist.com   2) L'adresse du site web : www.elijahlist.com Merci.
===============================
Est-ce que cette parole vous a béni ? Alors, faites une faveur à quelques personnes, faites suivre cette lettre à deux ou trois amis ou connaissances. Ils peuvent souscrire à La Liste d'Élie gratuitement en envoyant un email ou courrier électronique à: francais@elijahlist.com  Et, bien sûr, vous pouvez publier cette lettre sur votre propre(s) site(s) Internet. Veuillez simplement conserver intactes les informations permettant de nous contacter.

21:30 Écrit par A cause de Sion, je ne me tairais pas. A cause de Yeroushala dans Etude Biblique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.