20/05/2015

LA LUMIÈRE CHASSE TOUJOURS LES TÉNÈBRES

LA LUMIÈRE CHASSE TOUJOURS LES TÉNÈBRES

LA BATAILLE
 
Pendant un voyage à Haïti en mai 2014, j'ai été affectée par un horrible virus appelé chikungunya. Je peux vous dire que ce ne fut pas une partie de plaisir. En fait, les médecins pensent que j'ai contracté deux fois cette infection due à un moustique, ce qui a compliqué les choses. Au chikungunya se sont ajoutés des vertiges et quelques semaines plus tard, un zona. Inutile de dire que tout ceci fut éprouvant et inattendu car en principe je ne suis pas malade. Mais c'est dans des périodes comme celles-ci que nous apprenons à mettre en pratique ce que nous prêchons et à marcher comme des vainqueurs en Jésus-Christ.
 
Pendant que je recevais la prière pour tous ces maux, certains des intercesseurs sentirent que des malédictions avaient été proférées contre moi. D'autres brisèrent la puissance de paroles maléfiques prononcées à mon encontre car le Seigneur leur avait montrés que « la mort et la vie étaient au pouvoir de la langue » (Prov. 18. 21). Évidemment, nous avions besoin de discerner comment l'ennemi avait pu avoir accès à ma vie et nous avons prié pour que des portes se ferment (spirituellement parlant) qui auraient pu être ouvertes. Tout le discernement partagé pendant cette épreuve fut grandement apprécié et comme toujours, Jésus est Celui qui guérit.
 
LA LUMIÈRE
 
Par anticipation de l'accomplissement de la parole prophétique ayant déclaré qu'un milliard d'âmes vont entrer dans le royaume de Dieu dans les dix prochaines années, chacun de nous se doit d'être fort et en bonne santé. Donc, en préparation pour cette grande moisson d'âmes, j'ai lutté fortement pour regagner ma santé pendant cette période d'épreuve.
 
Aujourd'hui, je veux encourager toute personne qui a besoin de remporter une victoire de faire la même chose, c'est-à-dire de lutter ! Ce qui est intéressant, c'est que ce qui m'a le plus affectée n'était pas tant d'être physiquement malade, que de me sentir aussi attaquée spirituellement. Je sentais comme si j'avais perdu la lumière divine. Mes yeux, les fenêtres de mon âme, semblaient ternes et sans vie et j'avais l'impression que la lumière du Seigneur avait disparue de mon visage.

On dit que Smith Wigglesworth a dit un jour, «Ne perdez pas dans l'obscurité ce que vous avez acquis dans la lumière.» Tous les croyants connaissent un conflit entre le royaume de la lumière et le royaume des ténèbres. Nous savons aussi qu'un jour les ténèbres couvriront la terre et l'obscurité les peuples, comme nous le lisons en És. 60. À cause de cela, nous devons savoir comment combattre et maintenir la plénitude du Roi de gloire si nous passons nous-mêmes par des périodes sombres. (Photo via Pixabay)
 
Quand nous avons fait tout ce que nous pouvons, nous devons tenir ferme, sachant qu'en finalité, la lumière de Dieu prévaut toujours. C'est toujours un encouragement de nous rappeler qu'une petite allumette peut éclairer un stade. Il faut donc que nous luttions contre les ténèbres en faisant confiance à Dieu et en sachant et croyant que Jésus est l'étoile du matin. 
Jacques 1. 17 nous dit que «Tout don excellent et tout présent parfait viennent d'en-haut, du Père des lumières, chez lequel il n'y a ni changement, ni ombre de variation.» En cachant cette parole dans mon cœur, j'étais très consciente que Dieu n'était pas responsable du manque de lumière en moi, car il n'y a aucune ombre de changement en Lui. Je savais que le problème venait de moi et je désirais ardemment briller pour Jésus.
 
QU'EST-CE QUE LA LUMIÈRE ?
 
La parole de Dieu nous dit en Jacques 5 que la prière du juste a une grande efficacité. Et la sagesse nous dit que si nous nous battons contre quelque chose, il vaut mieux que nous sachions de quoi il s'agit. Si des choses nous ont été volées, comment pouvons-nous nous attendre à les retrouver si nous ne savons pas exactement ce qu'elles sont ?

Jean dit, « En lui était la vie et la vie était la lumière des hommes. La lumière brille dans les ténèbres, mais les ténèbres ne l'ont pas reçu. » (Jean 1. 4, 5). Nous savons que la lumière que possèdent les chrétiens nés de nouveau vient du Seigneur, et qu'Il la fait briller en eux. Nous savons aussi d'après ce passage, que les ténèbres ne peuvent pas s'emparer d'elle. En d'autres termes, l'obscurité ne peut même pas comprendre ou percevoir la lumière qui habite en nous. Nous devons donc prononcer la parole et Dieu amènera la lumière dans les ténèbres ainsi que l'ordre au sein du chaos.

Il est bon de comprendre la lumière dès le commencement. En Gen. 1. 3, Dieu dit, «Que la lumière soit, et la lumière fut. » Le mot hébreu pour la lumière dans ce contexte est 'owr (ore), qui signifie illumination, brillance et clarté. La racine de ce mot veut dire « être », « provoquer », « rendre glorieux », « embraser » ou « briller ». Dieu appela la présence du Seigneur de gloire au commencement du monde, et fit briller la lumière dans les ténèbres!
 
Plus loin dans le récit de la création, nous voyons la création de la lune et des étoiles :
 
«Dieu dit : 'Qu'il y ait des astres dans l'étendue céleste, pour séparer le jour et la nuit ; que ce soient des signes pour (marquer) les temps, les jours et les années ; que ce soient des astres dans l'étendue céleste pour éclairer la terre.' Il en fut ainsi. Dieu fit les deux grands astres, le grand pour dominer sur le jour, et le petit pour dominer sur la nuit ; (il fit) aussi les étoiles. Dieu les plaça dans l'étendue céleste, pour éclairer la terre, pour dominer sur le jour et sur la nuit, et pour séparer la lumière d'avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon. Il y eut un soir et il y eut un matin : ce fut un quatrième jour. » (Gen. 1. 14-19).
 
Le mot hébreu pour lumière est mâ'ôr, qui se réfère au soleil et à la lune. La toute première lumière générée par Dieu fut la lumière divine, et le deuxième type de lumière était le soleil. Nous devons évidemment avoir les deux - nous ne pourrions pas survivre sans la lumière solaire - mais nous désirons être remplis de la lumière divine et ne pas la perdre quand nous sommes dans l'obscurité.
 
OÙ EST LA LUMIÈRE ?
 
Si le Seigneur fit jaillir la présence de sa gloire, qu'est-il arrivé entre-temps ? Pourquoi ne se manifeste-t-elle pas sur terre aujourd'hui ? Réfléchissez-y pendant un instant. Si les ténèbres et le mal s'approchent un peu trop près de la lumière, ne devraient-ils pas être surnaturellement désintégrés, un peu comme s'ils s'approchaient trop près du soleil ?
 
Malheureusement, après la création de la lumière dans la Genèse, la chute de l'homme s'est produite quand Adam et Ève mangèrent du fruit défendu, désobéissant ainsi à Dieu. Mais désormais, nous pouvons aussi expérimenter le rachat de toutes choses puisque que Jésus a payé notre dette sur la Croix, et annihilé la malédiction du jardin d'Éden. Je ne sais pas pour vous, mais cela m'inspire à persévérer pour obtenir la lumière de Dieu et la plénitude de sa présence, jusqu'à ce qu'elle soit entièrement restaurée dans nos propres vies, et aussi sur terre.
 
Êtes-vous d'accord pour dire que le royaume du ciel est un royaume de lumière où tout brille et étincelle ? 1 Jn 1. 5 nous dit, « Dieu est lumière et en Lui il n'y a aucune ombre de changement. » En conséquence, si nous sommes en Christ et qu'Il est en nous, et qu'il ni a aucune ombre de changement en Lui, il ne devrait y avoir aucune obscurité en nous.
 
Le Seigneur conduit Son épouse dans une phase où il n'y aura plus de mélange entre la lumière et les ténèbres. Ni taches, ni rides. En fait, Il nous ordonne de briller comme jamais auparavant. Depuis des années, nous entendons És. 60. 1-3 :
 
«Lève-toi, brille, car ta lumière paraît, et la gloire de l'Éternel se lève sur toi. Car voici que les ténèbres couvrent la terre et l'obscurité les peuples ;Mais sur toi l'Éternel se lève,sur toi sa gloire apparaît.Des nations marcheront à ta lumièreet des rois à la clarté de ton aurore. »
 
Comment les nations viendront-elles à notre lumière si elles ne peuvent pas la voir ? C'est notre responsabilité de lutter pour obtenir la lumière de Dieu et ne pas perdre dans les ténèbres ce que nous avons obtenu dans la lumière. Souvenons-nous aussi que la gloire et la lumière sont toujours étroitement connectées : « La ville n'a besoin ni du soleil ni de la lune pour y briller, car la gloire de Dieu l'éclaire, et l'Agneau est son flambeau. » (Apo. 21, 23).
 
RIEN ENTRE DIEU ET NOUS
 
Si nous retournons à Genèse 1, la parole dit : « Au commencement Dieu créa le ciel et la terre. La terre était informe et vide ; il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, mais l'Esprit de Dieu planait au-dessus des eaux. Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut. » (Gen. 1. 2, 3). À partir de quoi Dieu créa-t-Il la lumière? À partir des ténèbres ! Il ne les chassa même pas ; Il les transforma en lumière. En fait, Il déclara simplement, « Que la lumière soit » et celle-ci apparut. Dans toute Sa sagesse et Sa clarté, Dieu utilisa l'obscurité pour révéler Sa gloire. Alléluia!

Ce même principe ne devrait-il pas s'appliquer à nous aujourd'hui ? Bien sûr que oui puisque nous sommes les fils et les filles du Dieu tout-puissant. Nous sommes Ses ambassadeurs proclamant Sa parole. Il est la vigne et nous sommes les branches, qui nous y accrochons pour rester connectés à la source de la puissance - Dieu.

Nous devrions pouvoir nous servir des ténèbres qui nous entourent pour permettre à la lumière de la gloire de Dieu de briller. L'obscurité qui est en nous, qu'elle soit générée par la maladie, l'amertume, la calomnie, ou tout autre chose, peu devenir le fondement de notre destinée (Ps. 102. 25) si nous permettons à Dieu de générer de la lumière à partir des ténèbres, puisqu'Il fait concourir toutes choses au bien. C'est pourquoi Jésus a dit que nous devons être une cité sur une montagne et une lumière sur un chevet, procurant de la lumière visible pour tous.
 
Quand j'étais malade, j'ai réalisé que cette épreuve essayait de me détourner de Jésus pour que je  me centre sur moi-même. C'est difficile, mais pas impossible de rester centré sur la parole et les promesses de Dieu quand nous sommes malades. Il y a une saison pour toute chose et quelquefois nous devons ralentir et nous concentrer sur notre repos et notre convalescence. Mais le Seigneur a promis de nous faire passer de gloire en gloire, nous devons donc trouver une manière de permettre à Sa parole vivante de nous transformer. Dans mon cas, c'était la Bible sur CDs, la louange et l'adoration.
 
J'aime la façon dont certaines versions amplifiées traduisent 2 Cor. 3. 16-18, car ce passage nous donne un indice de ce que signifie de contempler la lumière de Dieu et de la laisser se refléter sur nous :
 
« Mais, comme il est écrit : ' Lorsqu'on se tourne vers le Seigneur, le voile est enlevé.' Or, le mot Seigneur signifie ici l'Esprit ; et là où l'Esprit du Seigneur est présent, là est la liberté. Nous tous, le visage découvert, nous reflétons la gloire du Seigneur ; ainsi, nous sommes transformés pour être semblables au Seigneur et nous passons d'une gloire à une gloire plus grande encore. Voilà en effet ce que réalise le Seigneur, qui est l'Esprit. »
 
Quand nous contemplons Sa face et nous nous tenons dans Sa lumière, toute obscurité ou péché doivent sortir de l'ombre. Ils ne peuvent résister à la lumière ni la supporter car celle-ci expose toute chose. Plus nous fixons nos regards sur Lui, plus nous sommes enclins à continuer. Chaque fois que nous sommes malades, attristés ou blessés, si nous pouvons apprendre à contempler Sa face et à l'adorer malgré tout, un échange se produit avec le divin.
 
Le Seigneur demande que rien ne s'interfère entre nous et Lui. Je crois qu'il est temps que nous nous posions des questions difficiles, comme, Qu'est-ce qui provoque ces ténèbres dans nos vies ? Que sont ces voiles qui empêchent la gloire de Dieu de briller en nous de l'intérieur ou de rayonner pleinement ? Peut-être que ce sont des péchés, des infirmités, des blessures, du rejet, de l'amertume, de la pauvreté que nous devons traiter afin que la gloire du Seigneur remplisse toute la terre. 
 
DIEU TRANSFORME LES TÉNÈBRES EN LUMIÈRE
 
Nous devons comprendre que seul le Seigneur fait briller notre lumière quand nous nous abandonnons à Lui. Dans le Ps. 18. 29, le psalmiste déclare, « Seigneur, tu es pour moi une lampe allumée, mon Dieu, tu éclaires la nuit où je suis. » Non seulement le Seigneur éclaire notre nuit, Il désire nous remplir de Sa lumière. Il nous dit en Éph. 1. 17, 18, et c'est une prière que Paul fit pour les croyants d'Éphèse : (Photo via Pixabay)
 
« [...] et je demande au Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, au Père glorieux, de vous donner l'Esprit de sagesse qui vous le révélera et vous le fera vraiment connaître. Qu'il ouvre vos yeux à sa lumière, afin que vous compreniez à quelle espérance il vous a appelés, quelle est la richesse et la splendeur des biens destinés à ceux qui lui appartiennent... [...] ».
 
Biens-aimé, 2015 va être une année surprenante car le Seigneur va ôter les voiles et permettre à Sa lumière d'être vue comme jamais auparavant. Même au sein des ténèbres qui nous entourent, nous devons nous abandonner à Dieu et graduellement devenir de plus en plus brillants alors qu'Il remplit nos vies et transforme nos ténèbres en lumière.
 
Paulette Reed
Prophetic Arrow Ministries
Email: info@propheticarrow.org
Website: propheticarrow.org
 
==================================
LA LISTE D'ÉLIE Il n'y a pas de copyright sur les traductions en français de LA LISTE D'ÉLIE, néanmoins, si vous désirez les utiliser pour les reproduire ou les distribuer, nous vous demandons de ne rien modifier au texte, et de préciser : 1) l'adresse pour s'abonner gratuitement :francais@elijahlist.com   2) L'adresse du site web : www.elijahlist.com Merci.
===============================
Est-ce que cette parole vous a béni ? Alors, faites une faveur à quelques personnes, faites suivre cette lettre à deux ou trois amis ou connaissances. Ils peuvent souscrire à La Liste d'Élie gratuitement en envoyant un email ou courrier électronique à: francais@elijahlist.com  Et, bien sûr, vous pouvez publier cette lettre sur votre propre(s) site(s) Internet. Veuillez simplement conserver intactes les informations permettant de nous contacter.
 

 

21:38 Écrit par A cause de Sion, je ne me tairais pas. A cause de Yeroushala dans Exortation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.