29/09/2013

SAVIEZ-VOUS QUE LE RÉVEIL SE PRODUIT SOUVENT AU TRAVERS DES ENFANTS?6/6

SAVIEZ-VOUS QUE LE RÉVEIL SE PRODUIT SOUVENT AU TRAVERS DES ENFANTS?
 
 
Il est possible que la dernière génération avant le retour de Christ se lève comme une grande armée. Des familles s'enflamment pour Dieu, des églises font souvent participer les enfants au culte avec le reste de l'assemblée. Des petits font des voyages missionnaires. Des gosses de dix ans prêchent à des milliers et l'on enseigne aux parents comment former leurs enfants pour qu'ils soient oints.

Nous travaillons avec une école chrétienne qui a adopté notre vision. Elle n'est pas comme la plupart des écoles chrétiennes qui ont une réunion à la chapelle pendant quarante-cinq minutes une fois par semaine. Quelquefois la prière et l'adoration durent de deux à trois heures avant les cours. Quand certains des parents se sont plaints que l'éducation de leurs enfants était négligée, les responsables ont dit qu'ils devaient mettre Dieu en premier et qu'Il prendrait soin du reste, selon Matt. 6. 33. Pour l'instant cette école est classée dans les meilleures du pays.

Dans cette école, non seulement ils utilisent nos études bibliques pour enfants, mais nos livres pour les parents doivent être lus par les étudiants. Ils n'éduquent pas seulement les enfants, mais ils font en sorte que ceux-ci répondent à l'appel et à la destinée de Dieu sur leurs vies car ces derniers aiment exercer leur ministère et prier dès qu'ils le peuvent.

À notre époque, nous avons mis l'accent sur les distractions pour les petits, mais il y a des années, certaines églises avaient des croisades et des réveils pour les enfants, ce n'est donc pas une idée nouvelle. Au temps de John Wesley, les enfants étaient touchés par Dieu d'une façon remarquable. Dans mon livre, «Des enfants en feu», je donne des extraits du journal de Wesley dans lesquels il parle de la façon dont Dieu a béni les enfants dans les années 1700, et comment Il les bénit aujourd'hui. Ceci prouve que le Seigneur bénit toujours les enfants de n'importe quelle époque et génération si nous les abandonnons entre Ses mains et à la puissance du Saint-Esprit.

Comment enseignons-nous aux enfants à exercer un ministère? De la même façon que nous leur enseignons à lacer leurs chaussures. «Je fais, tu regardes.» «Je fais, tu aides.» «Tu fais, je t'aide.» «Tu fais, je regarde.» Ces petits commencent par accepter de «porter l'armure». Ils aiment être dans l'environnement de pasteurs pleins d'onction et apprennent à faire la même chose.

L'APPEL

Pasteurs! Le temps presse! Êtes-vous prêts à faire la transition? Sommes-nous prêts à trouver des pasteurs oints pour les enfants et les jeunes? Sommes-nous prêts à libérer les enfants dans leur appel? Avons-nous le courage d'accepter le désordre pour que jaillisse la vie? Ne laissez pas des vieilles traditions et des idées préconçues vous arrêter de libérer les enfants pour qu'ils entrent dans leur destinée.

Le temps est court... Ne tardons plus!

David Walters
Good News Ministries
Website: davidwaltersministry.com
 
==================================
LA LISTE D'ÉLIE Il n'y a pas de copyright sur les traductions en français de LA LISTE D'ÉLIE, néanmoins, si vous désirez les utiliser pour les reproduire ou les distribuer, nous vous demandons de ne rien modifier au texte, et de préciser : 1) l'adresse pour s'abonner gratuitement :francais@elijahlist.com   2) L'adresse du site web : www.elijahlist.com Merci.
===============================
Est-ce que cette parole vous a béni ? Alors, faites une faveur à quelques personnes, faites suivre cette lettre à deux ou trois amis ou connaissances. Ils peuvent souscrire à La Liste d'Élie gratuitement en envoyant un email ou courrier électronique à: francais@elijahlist.com  Et, bien sûr, vous pouvez publier cette lettre sur votre propre(s) site(s) Internet. Veuillez simplement conserver intactes les informations permettant de nous contacter.

 

21:51 Écrit par A cause de Sion, je ne me tairais pas. A cause de Yeroushala dans Exortation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.