27/06/2013

Belgique : la mezouza de trop

Belgique : la mezouza de trop

 

par Gerard Fredj

Une femme a été passée à tabac après que sa compagne israélienne ait installée une mezouza sur la porte de leur domicile dans la banlieue d'Anvers.

Selon son avocat, Michael Modrikamen, Cindy Meul a été attaqué par ses voisins le 24 mai dernier à Aartselaar, une petite banlieue à 5 kilomètres d'Anvers où elle vit avec sa compagne, une ancienne joueuse israélienne de tennis Ruth Sverdloff.

Selon Modrikamen, l'attaque a été précédée par plusieurs semaines de harcèlement antisémite de la part de plusieurs de ses voisins, un harcèlement qui a débuté dès la pose de la Mezouza.
Agressions verbales, insultes antisémites se sont succédées jusqu'à l'agression.

Le 24 mai, deux de des voisins de Cindy Meul se sont présentés à sa porte, l'avertissant qu'ils étaient venus "finir ce que les nazis avaient commencé," a-t-elle relaté dans sa déposition à la police.
Les agresseurs l'auraient alors poussé à l'intérieur de la maison avant de la battre.

Maitre Modrikamen dénonce des services de police qui "trainent les pieds" , et ont refusé d'enregistrer des plaintes avant l'agression. Une plainte qu'ils n'ont accepté d'enregistrer qu'après le passage à tabac – officiellement, elle aurait omis de déposer sa plainte en flamand.

En mai, le procureur de Bruxelles a décidé de ne pas requérir dans une affaire de 2011 : une jeune fille juive de 15 ans avait été agressée devant son école, traitée de "Sale juive", avant d'être violemment frappée au visage.

Claude Marinower, conseil municipal d'Anvers en charge de l'éducation, et juif lui aussi, a déclaré qu'il allait étudier les détails de l'affaire Meul et demander des enquêtes internes sur les dysfonctionnements intervenus.

20:34 Écrit par A cause de Sion, je ne me tairais pas. A cause de Yeroushala dans Antisémitisme et anti-chrétiens | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.