24/06/2013

Des nazis s’attaquent à leurs voisins juifs.

Des nazis s’attaquent à leurs voisins juifs.

En France. Publié le : 22 juin 2013 Print Friendly

Dimanche 16 juin en fin de journée, en Seine et Marne (77), une famille est réunie dans son pavillon.

Le jeune fils de la famille sort sur le pas de la porte pour demander à un homme qui fait des allers retours en moto à grande vitesse dans une petite rue limitée à 30km/h de ralentir car des enfants traversent.

Le motard énervé tente de l’écraser. Le reste de la famille rejoint le jeune homme pour lui porter secours. Le motard qui s’avère être un voisin est rejoint dans la rue par ses amis : 5 personnes de type européen.

Le ton monte. Une bagarre explose. L’un des agresseurs a une barre en fer qu’il utilisera a plusieurs reprises contre les membres de la famille dont deux jeunes femmes. Ils font à plusieurs reprises le salut nazi, crient « Heil Hitler, on aurait dû tous vous brûler et finir le travail en 40″ ; « sale feuj, je vais brûler ta maison et brûler ta voiture avec tes fils dedans » « sale chien de feuj je t’encule».

Le service de sécurité du lotissement intervient, la police aussi. Un des attaquants est placé en garde à vue le soir même. Les 5 autres le lendemain matin. La fille de la famille attaquée et la fiancée du fils ont eu 5 jours d’ITT chacune, l’une d’elle a le poignet cassé.

Tous les membres de la famille présents sont convoqués au commissariat. Deux d’entre eux sont placés en garde à vue. En fin de matinée toutes les gardes à vues sont levées. Plusieurs voisins ayant assisté à la scène ont témoigné auprès de la police et relaté les insultes antisémites virulentes et répétées ainsi que les violences physiques commises.

Une vidéo tournée sur les lieux atteste d’une partie des insultes antisémites. Tous les protagonistes (famille + agresseurs) ont reçu une convocation pour audience au Tribunal de Grande Instance de Melun pour le 20 janvier 2014.

Mais comment imaginer à présent que les voisins reviennent vivre juste à côté de la famille juive ? Comment la famille juive peut-elle accepter cela ? Comment la France peut-elle accepter la remise en liberté des nazis ? Un jugement rapide n’aurait-il pas plutôt lieu d’être ? Une ordonnance réclamant aux nazis de se tenir à au moins 10 km de ses voisins en attendant le procès ne serait-elle pas légitime ? Pour la justice de daube Taubira, non. Par Luce Pierre – Avec le SPCJ – JSSNews

http://www.juif.org/go-news-186883.php

21:53 Écrit par A cause de Sion, je ne me tairais pas. A cause de Yeroushala dans Antisémitisme et anti-chrétiens | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.