30/09/2014

Jérusalem: découverte archéologique exceptionnelle

Jérusalem: découverte archéologique exceptionnelle

 

Mise à jour d'une structure souterraine du Moyen-Age et des vestiges de bâtiments publics de l'époque d'Hérode

 

screen capture: Channel 10"he interior of a Mamluk caravansary beneath the Western Wall plaza"screen capture: Channel 10

A quelques mètres du Mont du Temple à Jérusalem, des archéologues israéliens ont exhumé un caravansérail de l'ère mamlouk, dont certaines parties datent de l'époque romaine, ont rapporté les médias locaux dimanche.

«C'est l'un des sites [les plus] impressionnants, [les plus] beaux et [les plus] grands trouvés récemment à Jérusalem", a déclaré à Channel 10 Yuval Baruch, archéologue assermenté par l'Autorité israélienne des antiquités (AAI), ce qui en fait "l'un des vestiges les plus importants" découvert à Jérusalem ces dernières années".

 

 

Les fouilles en cours, qui se déroulent sous la place du Mur occidental dans l'ancien quartier des Maghrébins de la Vieille Ville de Jérusalem, à environ 20 mètres du Mont du Temple, ont mis à jour une structure souterraine datant du Moyen-Age et des vestiges de bâtiments publics somptueux de l'époque d'Hérode, il y a plus de 2000 ans.

 

 

L'AAI a mené le plus important travail de conservation jamais effectué à Jérusalem pour restaurer le bâtiment mamelouk en prévision de son ouverture au public, dont la date n'est pas encore connue.

 

Il a précisé que les fouilles ne s'étendent pas sous le Mont du Temple, pour des raisons religieuses et politiques.

Source : go-news-199700.php

 

20:57 Écrit par A cause de Sion, je ne me tairais pas. A cause de Yeroushala dans Actualité en Israël, Découverte archéologie Biblique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/09/2013

La marche de Jerusalem 2013

La Marche de Jérusalem 2013

26 septembre 2013
Pasteur Gérald Fruhinsholz

 

 

La Marche de Jérusalem s’est superbement déroulée, avec l’enthousiasme bon enfant et l’émotion qui la caractérisent. Cette Marche a été initiée dans la vie de la nation comme un joyeux défilé des différents organismes d’Etat – Banques, Poste, Cie aérienne, services sociaux, mais également divers corps militaires ou policiers, auxquels s’ajoutent les associations israéliennes, artistiques, ou d’entre-aide aux handicapés. On a même vu défiler une équipe de football américain, les “lions”. Tiens, les bikers n’étaient pas au RDV… C’est toujours émouvant de voir les pilotes, stewards et hôtesses de l’air d’El-Al, danser main dans la main, et chanter dans les rues de Jérusalem. Israël est unique ! Voit-on cela dans nos pays occidentaux ?… 

 

Comme prévu les chrétiens évangéliques étaient de la partie, le gros des troupes étant issu des délégations de l’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem (ICEJ) qui organisent avec d’autres organisations sionistes chrétiennes, une visite d’Eretz Israël et des conférences auBinyanei haouma et dans les nombreux hôtels de Jérusalem. Environ 5000 chrétiens issus de 150 nations sont venus pour Soukkot en Israël. C’est bien pour l’économie. Notons qu’Israël est le seul pays au Moyen-Orient, où les chrétiens se sentent accueillis, et en sécurité.

 

Il faut voir la marée jaune-verte des milliers de Brésiliens et Boliviens dévaler les rue en criant leur amour pour Israël, ou la grâce colorée des asiatiques, chinois, tawanais, philippins, thaïlandais, indonésiens… Les Francophones sont là également, de Nouvelle Calédonie, des Antilles, d’Afrique, et bien sûr de France, Belgique et Suisse.

 

 

 

Et oui, les Suisses toujours au RDV avec les grosses cloches alpines… il manque juste les vaches. Toujours en force : les Finlandais, les Hollandais, Danois, Norvégiens, et Suédois. Sans oublier l’Europe de l’est, les Russes, Hongrois, Ukrainiens, etc. Un vrai festival folklorique. Tous, avec leurs spécificités culturelles – couleurs, costumes, bannières. Tous, avec la même ferveur non dissimulée de l’amour pour Sion, selon Esaïe 62 : “Pour l’amour de Sion, je ne me tairai pas, pour l’amour de Jérusalem, je ne prendrai pas de repos, jusque ce que son salut paraisse comme l’aurore, et sa délivrance comme un flambeau qui s’allume”. 

 

N’est-ce pas là une belle illustration des temps prophétiques (Zach 14:16) décrivant la venue des nations à Jérusalem “pour adorer le roi, Adonaï Tseva’ot, et fêter Soukkot”  ?…

 Une rescapée à l’honneur !…

 

L’expression semble incongrue, tant le sujet est lourd, évoquant le sort des rescapés de la Shoah ayant pour la plupart perdu toute leur famille dans les camps de la mort. Pourtant, des centaines de ces victimes de la Shoah se sont portées candidates à ce titre de “Miss Shoah”, organisée par la marie de Haïfa. Cela s’est passé à la soirée israélienne de l’Ambassade chrétienne. Shoshana Kolmer, 93 ans, s’est vue décerner le prix de l’élection de Miss Shoah 2013 !

 

Voir l’article de N. Hamou - Présenté comme ”une célébration de la vie”, l’événement initié par Yad Ezer l’Haver - ”Main tendue à un ami”, une association caritative sise à Haïfa qui héberge des victimes de la Shoah, s’est notamment attiré le soutien de l’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem. Cette organisation évangélique pro-israélienne fondée en 1980 a ainsi remis un chèque de 1 million de shekels (plus de 200 000 euros) au directeur de Yad Ezer pour la construction d’un nouvel édifice destiné à loger des survivants de la Shoah  ».

 

En Israël subsistent encore 200 000 rescapés de la Shoah. Un tiers d’entre eux vit sous le seuil de la pauvreté. Cet événement, le “concours de beauté”, qui rend la dignité à ces victimes des atrocités nazies, permettra de mettre  en lumière ces faits difficiles (voir ICEJ Haïfa).

 

Shoshana Kolmer déclarera : « Ma couronne ne ressuscitera pas les morts. Mais cette récompense a un sens. Elle prouve que les Nazis n’ont pas volé mon estime de soi, mon humanité, ma dignité ».

 

Aujourd’hui, c’est sim’hat Torah.

 

Les rouleaux de la Torah sortent dans les rues, les rabbins dansent, la joie du pays est générale. Le Seigneur a précisément honoré ce jour : “En ce jour-là, une source sera ouverte pour la maison de David et les habitants de Jérusalem…” - Zacharie 13

 

21:36 Écrit par A cause de Sion, je ne me tairais pas. A cause de Yeroushala dans Actualité en Israël | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/06/2013

Laurent en voyage en Israël sur invitation de l'ONG KKL

Laurent en voyage en Israël sur invitation de l'ONG KKL


18/06/13 - 20h05  Source: Belga  

Le prince Laurent est actuellement en Israël sur invitation de l'ONG environnementale Keren Kayemet Le Israël (KKL), a constaté sur place une photographe de l'agence Belga. Une information confirmée par Michel Malherbe, le porte-parole du SPF Affaires étrangères.

"Le prince Laurent était l'invité d'une fondation historique, le KKL, qui s'occupe d'environnement, pour ses initiatives dans ce secteur. Il devait planter symboliquement un arbre dans la banlieue de Tel-Aviv", a indiqué le porte-parole sans pouvoir préciser les dates ou la durée du voyage.

Le ministre des Affaires étrangères a autorisé le déplacement du prince Laurent à deux conditions: que celui-ci se rende en Israël à titre purement privé et qu'il n'ait aucun contact politique.

"Ce qui importe pour nous, c'est que cette fondation soit considérée comme respectable en Israël", a souligné Michel Malherbe.

Le Soir parlait, quant à lui, d'une organisation "sioniste", "soumise à la critique, notamment pour son opacité financière, sachant qu'elle a aussi autrefois agencé des zones vertes sur les ruines de villages palestiniens rasés au bulldozer".

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/1654294/2013/06/18/Laurent-en-voyage-en-Israel-sur-invitation-de-l-ONG-KKL.dhtml

22:05 Écrit par A cause de Sion, je ne me tairais pas. A cause de Yeroushala dans Actualité en Israël, KKL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/01/2013

Migdal : la synagogue de Jésus

Migdal : la synagogue de Jésus


Une équipe d'archéologues de l'Autorité israélienne des Antiquités a mis à jour, dans un petit village de Galilée fréquenté par Jésus et ses disciples, une ancienne synagogue avec des caractéristiques tout à fait uniques.

La synagogue a été mise à jour en 2009 sur le site de Migdal (connu dans le Nouveau Testament sous le nom de Magdala), qui se trouve juste au nord de Tibériade, sur les rives du lac de Tibériade.
Elle est étonnamment bien conservée et davantage décorée et ornée que la plupart des autres synagogues du premier siècle retrouvées dans la région.

À l'époque de Jésus, Magdala, était un village de pêcheurs en plein essor; nombreux parmi ses disciples y demeuraient, ainsi que Marie-Madeleine (littéralement Marie de Magdala).
Les Évangiles mentionnent que Jésus "y a passé beaucoup de temps".
Pour l'archéologue Dina Gorni, cette découverte est "une sorte de miracle....".

En effet, les fouilles n'avaient pas de but particulier si ce n'est précéder de façon règlementaire à des vérifications pour un projet de construction.
Gorni et son équipe ont dégagé d'emblée une grande table en pierre aux sculptures complexes qui pouvait être un autel.

Peu à peu, depuis trois ans, ils ont mis à jour l'ensemble du site.
Ce qui rend cette synagogue unique, c'est son positionnement, sa taille et son ornementation. Elle est en effet de petite taille et ne pouvait certainement pas accueillir plus de 120 personnes alors que la population de Magdala était à l'époque de plusieurs milliers d'habitants.

Par ailleurs, elle est située à la périphérie de ce qui était alors les limites de la ville alors que les synagogues sont en général au centre des localités.
Enfin, elle arbore des ornements riches (tels qu'un autel sculpté par exemple) qui ne sont pas l'apanage des synagogues de cette époque, dans cette région.

Tout semble indiquer que cette synagogue était en fonctionnement en même temps que le second Temple de Jérusalem mais son caractère et sa situation particulière indiquent qu'elle appartenait très certainement à un groupe différent ou séparé de la communauté hébraïque de ces temps-là, une petite "secte" par exemple qui accordait une grande valeur à sa vie communautaire spirituelle.

L'idée est donc lancée.
Sans en avoir pour l'instant la certitude, les experts désignent cette synagogue comme ayant été probablement l'un des - sinon le premier - lieu établi du culte "juif messianique", c'est-à-dire de Jésus et ses disciples, avant même la fondation du christianisme.
Dina Gorni et ses collègues en sont à peu près sûrs : Jésus aurait enseigné dans cette synagogue.

http://www.israel-infos.net/Migdal--la-synagogue-de-Jesus-9707.html

21:19 Écrit par A cause de Sion, je ne me tairais pas. A cause de Yeroushala dans Actualité Chrétienne, Actualité en Israël, Découverte archéologie Biblique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |